Viva for Life

Plus d'infos

Une "wash mobile" en rue pour protéger les sans-abris du coronavirus

Une "wash mobile" en rue pour protéger les sans-abris du coronavirus
3 images
Une "wash mobile" en rue pour protéger les sans-abris du coronavirus - © Tous droits réservés

Pour limiter les contaminations au coronavirus, nous nous sommes tous habitués à certaines mesures d’hygiène : se laver les mains régulièrement, désinfecter les surfaces, garder nos distances. Mais comment faire, lorsque l’on passe sa journée dans la rue, que l’on fait la file pour obtenir un colis alimentaire et que l’on se rassemble à plusieurs dizaines dans des abris de nuit ?

980kg de vêtements à laver et sécher

À Marcinelle, les 30 bénévoles de l’association "Formidable" organisent tout au long de l’année des activités pour améliorer le quotidien des personnes précarisées et sans-abri. Aujourd’hui, l’association se concentre sur un service particulièrement crucial : une "wash mobile" ou "buanderie mobile". Cette camionnette équipée de deux machines à laver et de séchoirs va à la rencontre des personnes sans-abri pour leur offrir ce service gratuitement. L’occasion aussi, le temps du cycle de lavage, d’échanger et de discuter autour d’un café…

Face à la pandémie, le service a dû s’adapter : "Actuellement, vu le nombre de demandes, on a dû passer d’une à trois permanences par semaine pour leur permettre de nettoyer plus fréquemment leurs effets, vêtements, sacs de couchage et couvertures afin de limiter les risques de propagation du Covid-19. Sur une semaine, 60 personnes bénéficient de ce lavoir mobile. Pour vous donner une estimation, le mois passé, nous avons fait 180 permanences et cela représente 980kg de vêtements à laver et sécher", explique Faysal Abarkan, administrateur de l’asbl.

Il ajoute : "Pour les sans-abris, cela devient vraiment très difficile : ils ne peuvent plus faire la manche, les magasins sont fermés, ils ne peuvent plus se procurer de la nourriture dans les restaurants, les restaurants sociaux proposent des colis à emporter donc ils ne peuvent plus manger sur place… Du coup la solidarité se met en place, on essaie d’apporter notre pierre à l’édifice ".

 

Lire aussi : Urgence sociale covid-19 : CAP48 et Viva for Life lancent un appel aux dons

La poursuite envisagée plus sereinement grâce à CAP48 et Viva for Life

Maintenant que le confinement va progressivement se terminer, les bénévoles vont devoir retourner au travail et l’équipe doit engager au moins un mi-temps si elle souhaite maintenir le nombre de permanences de la "wash mobile". Un coût non-prévisible, d’autant que les rentrées financières sont dans le rouge : " On avait 3 événements prévus pour récolter des fonds pour les frais liés à la wash mobile notamment. On a dû tout annuler. Du coup, on se retrouve avec des frais à assumer : la maintenance, les taxes et l’assurance du véhicule, les produits de lessive…

L’aide de CAP48 et de Viva for Life tombe donc vraiment à pic pour pouvoir assurer les permanences de la wash mobile. On envisage aussi grâce à cela de faire des kits d’hygiène pour les bénéficiaires avec du dentifrice, du savon, des chaussettes, du désinfectant, des masques… Tout ce qui est de première nécessité et qui leur garantit un minimum de qualité de vie. Merci aux donateurs !"

Aujourd’hui, une centaine de projets ont pu, comme "Formidable", bénéficier d’une aide financière en urgence. Mais beaucoup d’autres attendent toujours impatiemment d’obtenir une réponse. Nous ne pourrons leur octroyer cette aide financière essentielle que grâce à vos dons !