Viva For Life

Plus d'infos

Maintenir le lien familial, malgré les barreaux

201704, photographer Kristof Vadino,
201704, photographer Kristof Vadino, - © Kristof Vadino

L’asbl Relais Enfants-Parents se penche au quotidien sur les relations qu’entretiennent les enfants avec leurs parents dans le cadre d’une incarcération. Les psychologues peuvent aujourd’hui aider ces filles et garçons à mettre des mots sur ce qui leur arrive, afin qu’ils puissent gérer leur traumatisme et grandir sereinement.

 "La mission principale de notre association est d’assurer le lien entre les enfants et leurs parents malgré le fait qu’ils soient en prison. Car dans un sens comme dans l’autre, une rupture brutale de contact ne constitue en rien une vision d’avenir. Ces familles, issues souvent de milieux fragilisés ", on plus que jamais besoin d’une main tendue. Il faut savoir que la plupart de ces enfants ont vécu ces événements comme un véritable choc, certains ont dû être placés et se retrouvent sans attaches. C’est pourquoi nous avons décidé d’organiser des rencontres en plus des visites conventionnelles, de préférence dans un lieu adapté au sein même de la prison. Il y a des petits jeux à faire ensemble, des livres à conter, le tout dans un cadre bien plus apaisant que le reste de l’établissement. Lorsque les enfants ont des difficultés à se rendre sur place, nous avons même des bénévoles du projet itinérances qui font des kilomètres pour que cela soit possible ! " Nous confie Stefania Perrini, la Directrice de l’association.

"Quand nous avons appris que Viva for Life allait nous aider, nous avons tous sauté de joie ! Quelle récompense, quelle reconnaissance pour toute notre équipe ! Il faut savoir que grâce aux donateurs nous avons pu mettre en place des accompagnements psychologiques dédiés à la famille toute entière en allant sur le lieu de vie de l’enfant pour le rencontrer et le préparer, échanger sur ses appréhensions, ses peurs. Car notre but n’est pas de juger quelqu’un, mais bien de faire en sorte qu’une famille puisse exister encore à nouveau. Il est prouvé qu’un détenu a de meilleures chances de réintégration quand il garde un lien, et un sentiment de responsabilité envers ses enfants. Pour la Saint-Nicolas par exemple, les enfants pourront rendre visite à leurs parents, en présence du grand Saint, et ainsi recevoir leur cadeau."

Ces instants ne seraient pas possibles sans le travail de l’asbl Relais Enfants-Parents, et il en va de même pour les anniversaires, les fêtes des mères et père, les Pâques ou encore la rentrée. Cela permet de créer des souvenirs, de garder une certaine temporalité dans la vie de l’enfant. Il s’agit de plus de 1400 bambins qui grâce à l’association et Viva for Life peuvent aujourd’hui préserver le lien familial essentiel à chaque enfant.

 

 

Newsletter Viva For Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva For Life et soyez informé des défis réalisés.

OK