Viva For Life

Plus d'infos

La pauvreté est souvent invisible...

4 boîtes à tartines. Fermées, elles se ressemblent toutes. Ouvertes, elles peuvent devenir révélatrices de la réalité sociale de l’enfant. C'est cet angle que se base la campagne de conscientisation de Viva for Life : la pauvreté est un mal qui se vit de l'intérieur et qui est souvent invisible.

Pourtant, cette pauvreté est bien réelle dans le quotidien de milliers d'enfants. Pour sensibiliser le public au problème de la pauvreté en Belgique, la campagne de conscientisation illustre des exemples de privations concrètes : partir en vacances, manger à la cantine ou encore aller au magasin de jouets.

La plus grande gageure de Viva for Life est de faire prendre conscience au grand public que la pauvreté est une réalité en Belgique qu’il côtoie chaque jour sans le savoir ; elle touche des milliers d’enfants dès leur plus jeune âge mais elle n’est souvent pas perceptible au premier regard. En effet, pour donner le maximum à leurs enfants, la majorité des parents en situation de précarité font beaucoup de sacrifices. Ces nombreuses privations rendent les signes extérieurs de pauvreté moins visibles - voire invisibles.

La pauvreté est un tabou...

On n’en parle pas, et on n’a surtout pas envie que les enfants en pâtissent. Car les enfants, c’est notre avenir... ce sont ceux qui portent les rêves de demain. Il arrive parfois que les enfants perçoivent certains indices de pauvreté chez leurs camarades de classe (un enfant ne peut pas venir à une fête d’anniversaire, un autre n’est pas là pour le voyage scolaire, un troisième ne fait pas d’activité en dehors de l’école…) sans en saisir la raison. Autant de situations qu’ils trouvent profondément injustes et qui les attristent car elles touchent leurs amis…

De l’extérieur, la pauvreté peut donc passer inaperçue. Mais de l’intérieur, elle se vit quotidiennement (choisir entre acheter une bonne paire de chaussures à son enfant et une visite chez le médecin, payer les factures ou chauffer la maison…). Des choix cornéliens, déchirants, qui empêchent ces enfants de grandir dans les meilleures conditions. L’urgence est là ! Elle nous pousse à ouvrir les yeux et à nous mobiliser.

Cela fait 4 ans que nous communiquons sur le chiffre " 1 enfant sur 4 vit dans la pauvreté ". Au fil du temps, à force de répétitions, ce chiffre a perdu de sa force. Nous souhaitons donc lui redonner l’urgence de ce qu’il représente véritablement et ceci de façon très visuelle et concrète.


Pour sensibiliser le public au problème de la pauvreté en Belgique, la campagne de conscientisation illustrera des exemples de privations concrètes. Et dans le quotidien des enfants, quoi de plus parlant que le repas de midi pris à l’école ?! Il est midi, les enfants sont attablés, chacun avec sa boîte à tartine. De l’extérieur, ces boîtes sont toutes semblables mais que ontiennent-elles ? C’est une fois ouvertes qu’elles sont révélatrices de la réalité sociale de l’enfant : pour certains ce sera du poulet fermier, du poissons pané, des légumes ou des fruits frais… pour d’autres, une simple tartine de pain blanc. Voilà pourquoi la boîte à tartine a été choisie pour symboliser notre message : la pauvreté ne se voit pas de l’extérieur (boîte à tartine fermée), mais les privations et inégalités qu’elle engendre (boîte à tartine ouverte) sont le lot quotidien de certains enfants.

Newsletter Viva For Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva For Life et soyez informé des défis réalisés.

OK