Viva for Life

Plus d'infos

Viva for Life : grâce à son nouveau titre "Oublier", Leo Fifty Five rappelle l’importance de faire un don

Leo Fifty Five a proposé une version vibrante de “Ne m’en parle pas” sur la terrasse du cube de Viva for Life. Il a profité de son passage pour témoigner sur son histoire personnelle.

Avant de se lancer dans la musique, cet artiste Belgo-Indonésien a fait carrière dans le hockey sur glace. Son nom de scène vient du numéro qu’il portait sur son maillot.

Un sujet qui le touche

Il nous explique que le hockey lui a inculqué la solidarité, une valeur qui raisonne bien avec notre opération : “C’est une valeur qui m’a beaucoup aidé et que j’ai apprise avec le hockey” confie-t-il à Ophélie. Il ajoute :

Ça me fait trop plaisir d’être ici à Viva for Life car on ne parle pas que de problèmes mais on parle aussi de solutions.

Leo est aussi sensible à cette cause puisqu’il a connu la précarité étant enfant : Avec mes frères quand on est arrivé en Europe, on avait 6 ans, ce n’était pas toujours simple et souvent compliqué. On a eu de la chance d’avoir des parents qui se sont cassés en 4, ont tout sacrifié pour qu’on ait ce qu’il nous faut.

Il continue de composer

On le sait, la situation sanitaire rend les choses difficiles pour de nombreux secteurs dont celui de la musique mais cet artiste de 22 ans sait la chance qu’il a de continuer à sortir des morceaux “j’essaye d’utiliser ma plateforme d’une manière la plus positive possible”.

Il vient de sortir “Oublier”, un titre qui parle “de savoir lâcher des situations qui sont mortes d’avance”. Leo Fifty Five n’hésite pas à faire le lien entre le titre de son single et l’opération en rappelant de “Ne pas oublier de faire des dons".

 

Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK