Viva for Life

Plus d'infos

"Tout le monde va passer des bonnes fêtes et nous on ne pourra même pas être chez nous..."

"Tout le monde va passer des bonnes fêtes et nous on ne pourra même pas être chez nous..."
"Tout le monde va passer des bonnes fêtes et nous on ne pourra même pas être chez nous..." - © MarinaCH - Getty Images/iStockphoto

Il y a des gens qui viennent régulièrement déposer un petit quelque chose à la boîte à dons alors qu'eux-mêmes sont en difficulté....

Ben on aide un petit peu tout le monde mais nous aussi on est dans une situation assez difficile.

Marie vit seule avec ses 2 enfants de 2 et 9 ans, elle a perdu son boulot et c'est vraiment très compliqué en cette fin d'année, au niveau du logement surtout: "Je suis locataire d'un logement et c'est une maison qui a énormément de problèmes. Actuellement, nous ne savons pas habiter dans cette maison, il y a des soucis à tous les niveaux. Déjà au niveau du chauffage, une installation de chauffage qui n'est pas aux normes... Dernièrement, des toilettes bouchées donc les canalisations sont cassées, tout est ouvert devant la maison, ils ne prennent rien en charge, on est en attente.

Cet hiver, on a découvert qu'il y a plein d'humidité, les châssis sont tous noirs de moisissure, l'eau coule sur les murs... enfin une véritable catastrophe

Il faut vivre dedans pour se rendre compte qu'il fait très froid. On va se coucher dans des draps humides... je ne sais pas si on peut se rendre compte de tout ça. Apparemment, je ne suis pas toute seule dans le cas mais seule avec 2 enfants c'est assez difficile. On a 5 degrés dans la salle de bain, il n'y a pas de chauffage..."

La famille a dû trouver une solution de secours. Pour l'instant, ils ne vivent plus chez eux mais chez la soeur de Marie à Charleroi: "Ce n'est pas facile (...) Ma petite fille est chez une gardienne à Arquennes, mon fils est à l'école à Nivelles... ça fait des kilomètres, c'est très compliqué à vivre, c'est que du provisoire et la veille des fêtes, c'est vraiment super difficile...

C'est les fêtes, c'est les congés, tout le monde va passer des bonnes fêtes et nous on ne pourra même pas être chez nous...

En tant qu'adulte, on peut prendre sur soi mais quand on a des enfants (...) c'est très difficile pour eux de comprendre et de vivre tout ça. Hugo fait des cauchemars, est triste, il voudrait retourner chez nous (...). Je voudrais simplement être bien avec mes enfants et on ne sait pas ce qui va se passer..."

Hugo qui ne rêve que d'une chose: être "rien qu'à 3 avec ma maman et ma petite soeur..."

Ces problèmes de logement reviennent régulièrement dans ces témoignages et ce que l'on constate surtout c'est que les enfants grandissent trop vite... Par la force des choses, ils ont une grande maturité et un discours qui n'est pas de leur âge, âge auquel ils ne devraient pas porter tout ça et pourtant...

 

Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK