Viva for Life

Plus d'infos

Témoignage Viva for Life : "Il n'y a pas de fête chez nous, jamais ! "

Pour l’opération Viva for Life, Adrien nous partage le témoignage poignant de Marie qui élève seule ses 4 enfants après une rupture difficile.

Tomber dans la précarité, ça peut arriver à tout le monde. Stéphanie Vandreck a recueilli les propos de Marie, qui a longtemps vécu dans le confort… mais après une séparation difficile, elle s’est retrouvée seule à élever ses quatre enfants.

Malgré son salaire et les allocations familiales, c’est une lutte permanente pour survivre une fois le loyer et les factures payés : “Je travaille pour vivre. Une fois que tout est payé il me reste 80 euros. Je n’ai pas de pension alimentaire. Cette maman explique que les donneries et le frigo solidaire l’aident à sortir la tête hors de l’eau.

D’ailleurs elle nous expliquait la joie d’avoir de la nourriture à mettre à sa table : "Ça peut paraître bête mais quand on a la chance de mettre du beurre sur notre tartine y a pas de mots”.

Elle compte énormément sur l’aide des associations, c’est un besoin vital :

je survis, si je n’avais pas ça… je ne saurais pas. Je ne saurais pas continuer à subvenir aux besoins de mes enfants. C’est déjà très compliqué mais sans ça je ne peux pas.

Une poussette peut faire la différence

“Y a pas de fête chez nous, jamais. Y a tout l’amour qu’on peut apporter à nos enfants mais ça s’arrête à ça”, le témoignage édifiant de Marie nous rappelle que certains enfants sont privés de moments féeriques à Noël pour des raisons financières, car les repas de fête et les décorations ont un coût non négligeable. 

Récemment, un cadeau a égayé son quotidien, Marie a reçu une poussette pour aller promener sa fille : ma fille a 2 ans et demi et elle n’avait pas de poussette. […] C’est son cadeau de Saint Nicolas et j’espère qu’on va en profiter beaucoup. Elle nous raconte : "C’est un budget une poussette et je n’ai jamais eu l’occasion de lui offrir. Je n’ai jamais eu la chance d’avoir un don pareil car bien souvent c’est un don qui part très rapidement. Et , elle est à moi”.

 


► À lire aussi : Aline, aidée par l’asbl Alimen-T : "Un pépin financier, ça peut arriver à tout le monde"


 

En cette période de Noël et à quelques heures du réveillon, on a tous envie d’être généreux avec ceux qu’on aime. Ces enfants dont on vous parle depuis le début de la semaine, ont plus que jamais besoin de votre soutien. Faites un don.

Je fais un don
Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK