Viva for Life

Plus d'infos

Silvàn Areg : "Chacun à notre niveau, on peut égayer le quotidien des uns et des autres"

Le chanteur Silvàn Areg, présent dans le cube de Viva for Life avant son showcase à Tournai, est revenu sur les statistiques de la pauvreté infantile en Belgique, des chiffres qui le préoccupent fortement.

80.000 enfants vivent dans la pauvreté en Fédération Wallonie-Bruxelles. Cela représente 1 enfant sur 4 en Wallonie et 1 sur 3 à Bruxelles. "Ce sont des chiffres qui sont quand même énormes. C'est vrai que cela fait un peu froid dans le dos, surtout dans les temps qui courent" commente-t-il. "C'est quand même incroyable de voir ces chiffres-là. Cela pose question" ajoute-t-il.

Chacun à notre niveau, on peut égayer le quotidien des uns et des autres. Cela passe par des petites actions

Il poursuit : "Je pense que c'est important par les temps qui courent de ne pas être insensible à la détresse des autres et de pouvoir aider chacun. On se sent mieux et on se sent plus vivant de faire du bien".

Silvàn Areg, avant de sortir son premier album de variété en 2019, s'était d'abord lancé dans le hip-hop de 1996 à 2009. Il est revenu dans la chanson en 2016 en écrivant pour Claudio Capéo.

Son album, "Sur le fil", s'intitule ainsi parce qu'il invite les gens à cheminer "sur ce fil de la vie où des fois on peut tomber mais on a besoin des mains des autres et afin que les autres personnes nous aident à tenir sur ce fil et afin qu'on reste en équilibre".

Comme Silvàn, aidez les personnes dans le besoin à tenir l'équilibre en faisant un don à Viva for Life ! Donner, cela fait du bien !

Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK