Viva for Life

Plus d'infos

Retour sur la journée du 19 décembre à Viva for Life

Il s’en passe des choses sur la Grand-Place de Tournai ! Pendant que les plus courageux descendaient du Beffroi en tyrolienne pour un deathride intense, les émotions étaient tout aussi fortes dans le cube ! Retour sur la journée du 19 décembre.

Les invités se sont succédé dans le cube ! Matthew Irons et Maureen Louys ont ouvert le bal. Ils se sont notamment confiés sur l’importance de cette semaine de mobilisation pour les enfants vivant sous le seuil de pauvreté en Belgique francophone.

"La cause est très importante, il ne faut même pas expliquer pourquoi. La pauvreté infantile est inacceptable" s’est exprimé Matthew. "Ce parfum de fêtes, ça donne envie de donner plus. Certains enfants n’auront pas de cadeau sous le sapin. Il faut donner, quel que soit le don." a ajouté Maureen.

Côté artistes, Antoine Elie, Arcadian et Tanaë ont offerts de beaux moments musicaux à réécouter sans modération !

Adeline Blondieau et sa fille ont également tenu à afficher leur soutien à l’opération : une séquence adorable à revoir ici.

Défi réussi !

Sara, Ophélie et Adrien ont dû apporter une touche de beauté à la Grand-Place de Tournai. En 24h, ils ont dû fabriquer pas moins de 1000 roses en papier avec l’aide du public. Ces fleurs devaient créer une grande fresque (un smiley). Comme le défi a été réussi, notre partenaire a remis un chèque de 25 000 euros à Viva For Life !

C’est une journée cocooning qui attend nos trois animateurs pour les 24 prochaines heures lancées par notre partenaire 2ememain. Mais ça n’a pas l’air de tout repos pour le moment…

A fleur de peau

Cinquante heures après le début de Viva for Life, l’enfermement se fait sentir du côté des animateurs dont les émotions sont à fleur de peau. Sara n’a pu retenir ses larmes face au touchant témoignage de Benoit qui a perdu son fils dans un accident de voiture.

Après de nombreux témoignages dans le studio de verre et à la boîte à dons, Ophélie a pris conscience du défi à relever. Une réalité qu’elle a tenu à partager et qui nous rappelle l’importance de faire un don.

"J’espère que vous allez nous aider à parvenir à récolter un bon montant, à battre les records, parce qu’il y a plus d’associations que l’année dernière qui sont en demande. Moi j’ai vraiment envie de les aider."

Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK