Viva for Life

Plus d'infos

Quand l'émotion surprend Ophélie et Sylvie

Il y a des sujets dont on voudrait ne pas parler. C’est le cas de l’enfance maltraitée, une enfance qu’il faut protéger, une enfance en urgence. C’est le sujet délicat qu’Ophélie et Sylvie Honoré ont abordé ce matin dans le cube. Un moment chargé en émotion pour toutes les deux. Elles ne s’y attendaient pas.

A bas les clichés, toutes les familles précarisées ne sombrent pas dans la violence. Bien au contraire, parfois, il y a un regain d’amour.

L’accueil, un centre situé à Gosselies (Charleroi), recueille des enfants placés par le juge. Il assure la protection des enfants. Grâce aux dons Viva for Life de 2018, le centre L’accueil a pu développer un nouvel outil, Le Snoezelen, un endroit cocoon avec de la lumière douce, des jeux calmes. Bref, un lieu à l’atmosphère détendue, où parents et enfants peuvent maintenir le lien qui les unit, malgré la séparation. Il permet d’apaiser les enfants au moment où leurs parents s’en vont.


Pour vos dons, c’est par ici !


Voici l’avis d’une des mamans qui bénéficient du Snoozelen : "Ça apaise beaucoup mon enfant, ce sont des moments câlins, privilégiés. L’occasion de partager quelque chose avec ma petite fille, d’entretenir le lien. Il y a un avant et un après Snoozelen. Quand on y va en fin de visite, elle est généralement très agitée car elle ne veut pas que je parte, elle veut partir avec moi. Grâce au Snoozelen, je peux lui expliquer qu’elle ne partira pas avec moi car ce n’est pas le moment mais que ça arrivera un jour. C’est un vrai retour au calme dans le centre."

Une autre maman de deux enfants témoigne : "Ça nous fait le plus grand bien. On se retrouve tous les trois dans le calme, ça donne lieu aux moments câlin, bisous. Ça les calme et les détend. Ils sont moins stressés et moi aussi."

On ne parle pas assez de l’importance du toucher dans le contact familial. Certaines familles ne savent pas ce que c’est, car elles n’ont jamais fait cela avant. Cette parenthèse de tendresse, qui est parfois un apprentissage pour ces familles, est extrêmement importante.

À ce moment-là, on sort complètement de la dimension matérielle. On est dans une relation d’amour. Et ça n’a pas de prix d’apprendre à certains parents le côté tactile et la tendresse qu’ils peuvent apporter à leurs enfants.

Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK