Viva for Life

Plus d'infos

"Offrir un cadeau à chaque fête aux enfants? C'est impossible"

Noé vit à Gilly, près de Charleroi, dans une famille où les fins de mois sont très difficiles. Les débuts de mois, même, parfois. Lui et son petit frère ont appris à se priver, déjà conscients des problèmes financiers dans lesquels leurs parents se débattent. Il faut faire une croix sur le superflu, les petits plaisirs de la vie, et d’autres choses qui paraissent indispensables, dans la plupart des familles.

Pour cette famille, chaque euro compte, tout est calculé, les courses, c'est calculette à la main et à un moment donné on passe en caisse ou on fait des sacrifices: "C'est douloureux, difficile. Ce qui est superflu est très rare."

" J'ai de la chance d'avoir des enfants très gentils. Ils ne demandent pas de cadeau ", explique Fanny, la maman. Elle en est bien désolée, mais offrir un cadeau à chaque fête, qu'il s'agisse d'un anniversaire, Noël, la Saint-Nicolas...le budget ne le permet pas.

Le jour de l'anniversaire du petit, nous ne savions pas lui offrir de cadeau tout de suite. Il n'a rien dit. Il l'a eu un peu plus tard ".

 

Cette fois-là, Noé a eu mal au cœur, pour son petit frère. Alors il a proposé le contenu de sa tire-lire. " Mes parents ont refusé. Moi je voulais qu'il ait droit à son petit cadeau, qu'il ait ce que moi j'ai eu, petit. Il aime ça, Mathys. Moi, c'est pas grave si je n'ai pas de cadeau ".

Noé, lui, rêve de véritables vacances: "Si on quitte la Belgique, c'est pour aller faire des courses en France, ce ne sont pas des vacances même si on y passe la journée." Il en a envie, mais comme pour beaucoup de choses... " ce n'est pas très important. Il y a d'autres choses avant".

Faites un don
Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK