Viva For Life

Plus d'infos

Le travail ne protège plus de la précarité

le travail ne protège plus de la précarité
le travail ne protège plus de la précarité - © Tous droits réservés

Julie et son compagnon travaillaient tous les deux. Il y a peu de temps, ils ont tous les deux perdu leur emploi. Très rapidement, la vie est devenue compliquée et même si aujourd'hui Julie a recommencé à travailler, ils ont encore besoin d'aide. La vie reste difficile.

Julie a souvent pensé que les gens qui faisaient appel à l'aide d'associations comme l'asbl Estrella qui distribue des colis aux plus démunis: "Je me disais ces gens n'ont qu'à travailler! Moi je me lève tous les matins". Aujourd'hui, elle culpabilise énormément d'avoir porté ce regard sur ces gens: "En fait, je me trompais... Je n'aurais jamais pensé en arriver à ce stade... Je ne vois plus les choses de la même façon... mais je ne me laisse pas aller!... Bien que j'aie recommencé à travailler, j'ai encore besoin d'être aidée, je ne m'en sors pas... et venir ici ça me redonne le moral, chose qu'au début je n'aurais pas imaginée."

La précarité peut arriver à n’importe qui et n’importe quand mais il faut rester positif. Et c’est pour ça qu’on se mobilise. Votre geste fera la différence !

 

Faites un don
Newsletter Viva For Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva For Life et soyez informé des défis réalisés.

OK