Viva For Life

Plus d'infos

Le Petit vélo jaune redonne confiance aux parents fragilisés

Le Petit vélo jaune redonne confiance aux parents fragilisés
Le Petit vélo jaune redonne confiance aux parents fragilisés - © Tous droits réservés

L'asbl le Petit vélo jaune propose un accompagnement pour redonner confiance en eux aux parents plus isolés et plus fragilisés et leur permettre de trouver les bons outils pour se remettre en selle

Car le Petit vélo jaune porte ce nom à l'image de l'apprenti cycliste qui enfourche son vélo pour la première fois en se sachant accompagné d'une personne qui l'encourage et lui donne la confiance nécessaire pour oser se lancer et finalement avancer de lui-même.

Son bureau est situé à Watermael-Boisfort mais leur action couvre toute la région bruxelloise, le Brabant wallon et Gembloux recrute des bénévoles, appelés "coéquipiers", qui se rendent à domicile dans des familles fragilisées pour les accompagner et les soutenir face aux difficultés qu'elles peuvent rencontrer. Ceux-ci ont entre 25 et 70 ans, viennent de milieux différents  et ont un peu tous les profils. 

Vinciane Gautier, coordinatrice de l'association : "Ce qui est important c'est d'avoir des personnes qui ont envie de créer du lien, de partager un peu de leur expérience, un peu de leurs compétences, qui puissent marcher à côté des familles et les soutenir dans les difficultés rencontrées au quotidien, au travail."

Ces coéquipiers s'engagent sur une année, viennent régulièrement, c'est un vrai engagement et il y a un suivi! "Les bénévoles s'engagent auprès d'une famille à la fois à venir une fois par semaine passer plusieurs heures (2 ou 3h dans une famille) et sur une durée générale d'un an. Ca peut être plus court si les besoins ne sont plus là, ça peut être plus long si les besoins sont encore là au-delà d'un an. C'est très régulièrement réévalué. Les binômes mis en place ne sont pas du tout livrés à eux-mêmes, ils sont bien encadrés (...)

C'est vraiment un accompagnement, un soutien dans la durée qui permet de créer une vraie relation de confiance, de créer du lien ce qui manque vraiment beaucoup pour le moment pour beaucoup de personnes...

Et si on les appelle des "coéquipiers" c'est important car "la particularité c'est véritablement de faire équipe avec les parents (...) il n'y a personne qui est en situation inférieure ou supérieure. C'est vraiment réfléchir ensemble à multiplier les outils pour pouvoir permettre à ces parents qui rencontrent des situations un peu compliquées  - familles monoparentales, familles économiquement fort affaiblies, des parents souvent très isolés, on parle aussi bcp de burn out parental pour le moment c une réalité - ces parents sont par moment un peu démunis, ne savent plus très bien comment remettre de l'ordre là-dedans, quels fils tirés... Et bien ils vont cheminer ensemble pour pouvoir améliorer le quotidien, chercher des solutions.

Et pour pouvoir continuer ces accompagnements, l'argent récolté par Viva for Life est nécessaire pour encadrer et coordonner les bénévoles: "Il faut une solide équipe en amont qui recrute les bénévoles qui les accompagne, qui les encadre et qui les forme aussi pour qu'on puisse garantir la qualité des accompagnements qu'on met en place." 

Et là ça dépend de vous! N'attendez pas pour agir, cette association ainsi que beaucoup d'autres qui se démènent pour offrir un avenir meilleur aux enfants, on besoin de vous!

 

Newsletter Viva For Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva For Life et soyez informé des défis réalisés.

OK