Viva for Life

Plus d'infos

Julien Doré se moque d’Ophélie à Viva for Life : "Quel talent !" ironise-t-il

Présent à Viva for Life depuis le début de l’opération et parrain de l’édition de 2016, Julien Doré est de retour cette année au cube !

Vivant dans les Cévennes depuis deux ans, Julien Doré va bientôt fêter les 100 ans de sa grand-mère. 2020 a été très étrange, un mélange de joie puisqu’il peut continuer à faire son métier et de colère de ne pas pouvoir remonter sur scène, partir sur la route avec ses techniciens qui ne peuvent plus travailler.

Étrangeté est un bon mot pour définir cette année.

Comme Bruel et Obispo avant lui, Julien le souligne encore : "La culture n’est pas épargnée : musique, cinéma, théâtre souffrent en cette période si particulière."

Contrairement à certains artistes qui ont beaucoup créé pendant cette crise sanitaire et cette ambiance inédite dans notre société, Julien Doré n’est pas inspiré par cette pandémie. "Je ne pense qu’à une chose c’est de retrouver le public sur scène, d’être à nouveau en contact physique avec les gens que j’aime". Cette énergie si spéciale lui manque, la perte de ce lien est difficile.

Julien est un habitué de Viva for Life, une cause qui lui tient à cœur. Pour lui, le monde de l’enfance a déjà été suffisamment bouleversé cette année. "Nous en tant qu’adulte nous traversons cette période avec ce qu’on a déjà construit derrière nous pour essayer de comprendre alors imaginez ce que les enfants ressentent. Encore plus, imaginez ce que les enfants ont encore moins de chance et de possibilités ? C’est beaucoup trop."

Julien Doré et sa relation avec la Belgique

Julien Doré, sur sa précédente tournée a offert au public une collaboration avec des artistes belges. Julien, Caballero et Jeanjass s’étaient rencontrés le jour du concert de Julien au Palais 12 et s’étaient promis de s’enfermer un jour dans un studio pour construire un titre ensemble.

De là est né "Bla-bla-bla" qu’Ophélie apprécie tout particulièrement tout comme le titre hyper connu de "Lolita" que notre présentatrice Viva for Life avait repris, affublée d’une perruque orange en 2015 ! Un petit moment nostalgie qui a beaucoup fait rire Julien : "Quel talent !"

Son attachement à la Belgique date d’il y a longtemps. Quand son premier groupe s’est inscrit sur Myspace, ils ont décidé de s’identifier comme groupe Belge. Pourquoi ? Parce qu’à l’époque, ils écoutaient beaucoup de rock qui venait de Belgique comme Sharko. Ensuite, la rencontre avec Brice VDH, qui est devenu comme son frère, a fini de sceller son attachement au plat pays !

Souvent entre les Cévennes et la Belgique, il était d’ailleurs à Bruxelles il y a trois jours pour filmer "une surprise". Des images folles qui augurent une nouvelle production : un film ? un clip ? On n’en saura pas plus !

Je fais un don
Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK