Viva For Life

Plus d'infos

"Je vis dans l'angoisse de savoir qui va tomber malade aujourd'hui"

"Je vis dans l'angoisse chaque jour de qui va tomber malade..."
"Je vis dans l'angoisse chaque jour de qui va tomber malade..." - © anandaBGD - Getty Images

Plus de 40% des familles mono-parentales vivent sous le seuil de pauvreté et les chiffres le prouvent, la situation est encore plus problématique pour les mamans seules...

Diana habite Dinant. Elle a 2 enfants de 2 et 6 ans et chez Diana, les frais médicaux sont particulièrement lourds à supporter car le docteur vient tous les jours chez elle... " Il vient tout le temps, tout le temps..." "Oui, ça c'est vrai, parce que quand moi je suis malade, ma mère est malade. Quand ma mère est malade, je dois tomber malade et mon frère aussi..."

Diana et le plus jeune de ses enfants sont malades toutes les semaines car ils dorment dans une chambre remplie d'humidité et malgré ses appels répétés à la société de logement, jusque-là, rien n'a bougé.

Tout ce qu'on me répond c'est renouveler l'air.

"Mais la fenêtre est déjà ouverte toute la journée, elle est fermée quand le petit va à la sieste".

Qui plus est, le petit dernier a de nombreux problèmes de santé: il est asthmatique à un niveau plus haut que la normale, est allergique aux acariens et a des drains aux oreilles.

Quant au grand, il a besoin d'un autre type de suivi: " Il doit voir une logopède, une prof particulière qui vient à la maison parce qu'il est dyslexique..."

A l'école, cela lui a causé des petits soucis: "Au début, je disais que je savais lire mais ce n'était pas vrai. On a fait un poème et je n'ai pas su le lire et tout le monde a rigolé et puis ma maman a su que j'avais une dyslexie... (et je vois) la logopède.

Et quand j'arriverai à lire, ben... je serai plus heureux

Une incertitude de plus: ce que va rembourser la mutuelle... Diana vit dans l'angoisse et sans savoir si un jour elle arrivera à s'en sortir... : "C'est dur en tant que maman parce que c'est tout le temps, tout le temps, tout le temps... toutes les semaines, tous les mois y'a les factures qui tombent d'hôpitaux et tout ça et en plus je vis dans l'angoisse chaque jour de qui va tomber malade qu'est-ce qui va se passer dans ma journée point de vue maladie et tout ça..."


 

Newsletter Viva For Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva For Life et soyez informé des défis réalisés.

OK