Viva for Life

Plus d'infos

Horloge d'émotions: Inciter les enfants à se confier

Joy Debouny,  institutrice en 5ème primaire à l’école communale du Val, à Vaux-sous-Chèvremont, bien consciente de ses situations de précarité, a inventé toute une série d’outils pour inciter les enfants à se confier. 

Il y a par exemple ces " horloges d’émotions ", punaisées juste à côté de la porte d’entrée. " Chaque enfant a la sienne. Quand il entre en classe le matin, il met une petite pince à linge sur son émotion du moment. ", explique l’institutrice. Excité, heureux, détendu, mais aussi démoralisé ou anxieux… Des mots qui servent toujours de point de départ à la discussion. "En parle qui veut. On prend le temps qu'il faut pour dire ce qu'il y a dire. Cela peut leur permettre de se décharger de certaines choses."

Et souvent, Madame Joy reçoit des élèves stressés ou tristes dans sa classe. " Parce qu’ils n’ont pas assez dormi, parce qu’il y a eu des problèmes à la maison, parce que maman a oublié de les réveiller, parce que papa devait les chercher la veille à l’école et qu’il a oublié… Ces horloges d'émotions leur permettent de sortir toutes ces émotions et d'avoir un climat de classe un peu plus apaisé."

Les enfants sont les premiers témoins de tout ce qui se passe, ils sont au courant de beaucoup plus de choses qu'on ne croit. Agissons pour les protéger!

Faites un don
Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK