Viva for Life

Plus d'infos

Cactus : "Viva For Life, c'est l'occasion de rappeler que sur RTL-TVi, aussi, un animateur sur trois vit sous le seuil de pauvreté"

Jérôme de Warzée était dans le cube de Viva for Life pour présenter sa chronique du Cactus... Avec l'humour qu'on lui connait ! Texte intégral.

"Bonjour, goiedonderdag Vivallemaal For Lifemelle, Viva For Life, septième édition.

Avant toute chose, chers auditeurs, permettez-moi de vous souhaiter un excellent appétit si vous prenez un copieux petit-déjeuner en nous écoutant, pardon, Sara !

Viva For Life, c’est 473 projets soutenus, 19 millions d’euros récoltés. Plus ou moins ce que Stéphane Moreau détourne en deux semaines.

L’occasion est aussi belle de rappeler que sur RTL-TVI, aussi, un animateur sur trois vit sous le seuil de pauvreté. Sandrine Dans ne se nourrissant plus qu’au pis de certains agriculteurs, déchéance pour RTL-TVI, avant, tu étais Miss Belgique, tu rêvais de décrocher une place de speakerine sur la chaîne privée, maintenant, quand tu es speakerine sur RTL-Tviré, pour t’en tirer, tu dois espérer devenir Miss Belgique pour sortir du marasme, quelle époque.

Viva For Life, faites des dons, 0800/30 007, vous pourrez également dédicacer une chanson.

Ah j’ai un appel de l’Église catholique. C’est compréhensible. Pardon ? Oui, vous avez raison, un enfant en bonne santé, c’est mieux, ah, vous souhaitez que l’on diffuse, "Prendre un enfant par la main" d’Yves Duteil, aucun problème, à combien s’élèvera votre don ? Non, pas pour l’enfant, pour la chanson, ah, il a raccroché.

Viva for Life reste chaque année un grand succès, basé sur une idée de génie, puisque contrairement aux Associés, ce sont les auditeurs qui financent les sommes remportées, on aurait pu y penser avant. C’est dommage, Sara, vous meniez ce jeu de main de maître, et d’après les audits réalisés sur l’émission, après 146 numéros, plus de 8% des sondés avaient compris les règles du premier tour du jeu, cela n’aura pas été suffisant, pour Max et Venus, non plus, d’ailleurs, un coucou à Maximilien Dienst qui nous a envoyé ses clichés de Thaïlande, où l’on se rend bien compte qu’il avait manifestement envie de sauter autre chose que des escalopes.

Des SMS, par centaines, un certain Charles M, de Jodoigne : "hu, hu, malheureusement, je ne peux pas vous donner d’argent, dès lors, pour soutenir votre action, je vous ai donné plus de pauvres" ! Parfaitement, et il a été très généreux, d’ailleurs, Maggie DB, qui nous dit quasiment la même chose, mais elle remplace le terme pauvre, par le terme "malade en fin de vie", oui, merci bien, Maggie, qui rajoute qu’elle nous promet de ne pas essayer de rentrer dans le cube !

Mathilde, de Laeken nous envoie un SMS : La pauvreté, c’est vraiment nul !… c’est tout… ah, en ligne, Laurent, de Laeken, toujours, se manifeste pour connaître la procédure qui lui permettra de recevoir les dons, non, Monseigneur, il faut donn… ah, il a également raccroché, ah, Laurent n’a plus de biscuits, c’est un Prince qui n’est plus fourré.

Comme vous le savez, la SNCB s’associe à l’opération, bien sûr, la SNCB débraye aujourd’hui, mais promet à tous les navetteurs qu’en restant sur les quais, ils pourront récolter la crève.

Ah, enfin, une promesse de don ferme et définitive, Despi, de Charleroi s’engage à verser un cent et demi, chaque mois, pendant 2789 ans, merci, Despi, quelle santé, il faut donner !

0800 30 007, pensons à tous ces gens qui vivent dans la pauvreté parce qu’ils sont au chômage, parce que les allocations sont maigres, ou, pire encore, parce qu’ils ont installé chez eux des panneaux photovoltaïques.

Ah, le football se manifeste, le football est généreux, les joueurs du Standard avaient promis de verser leur prime après chaque victoire au mois de décembre.

Bon, les enfants, rongez vos ongles jusqu’à, rongez même vos doigts, ah, quelle joie d’intégrer ce cube, d’autres SMS, Jan Jambon, pas de pseudo, hein, les flamands ne se cachent pas pour se nourrir, qui nous écrit : si vous voulez résoudre le problème de la pauvreté, utilisez notre option : faites comme s’il n’y en avait pas. Nous nous en souviendrons.

Un message de Stéphane P, de RTL-TVI : pardon, mais j’ai un peu peur d’envoyer des SMS, comment puis-je procéder ?…on transmettra…

Pour conclure, c’est officiel, le gouvernement en affaire courante risque de coûter 962 Euros supplémentaires par habitant, d’ici 2021, et bien, je préconise de mettre le cube en affaires courantes et demander 962 Euros à chaque politicien Belge, vu leur nombre, on va éradiquer la pauvreté plus vite que prévu !"

Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK