Viva for Life

Plus d'infos

Benoît, papa célibataire en détresse

Benoît est le papa de deux petites filles qu'il élève seul. Suite à des problèmes de santé, il bénéficie d'une pension d'handicap. Il doit compter en permanence. Avec 50€ de courses par semaine, c'est difficile de pouvoir offrir une alimentation complète à ses filles.

Il peut compter sur les aides familiales qui viennent trois fois par semaine pour l'aider à faire le ménage et s'occuper des petites. 

"On ne vient pas pour faire à leur place mais pour les accompagner afin qu'ils puissent se débrouiller et, qu'in fine, ils n'aient plus besoin de nous" raconte Aline Collart, aide familiale.

"C'est touchant, ça m'aide énormément, ça me tient la tête hors de l'eau" confie Benoît.

Personne n'est à l'abri...

En découvrant son portrait, Benoît a été particulièrement touché. "C'est la première fois que je faisais quelque chose comme ça. Quand on m'a proposé de le faire, pour aider d'autres personnes qui sont dans des situations similaires, j'accepté évidemment. J'ai le cœur sur la main, je veux encore aider mon prochain."

Typh Barrow, le regarde avec admiration. "On se rend vraiment compte que personne n'est à l'abri d'un accident, de circonstances de la vie qui peuvent tout bouleverser."

Sara, émue, ajoute : "Ce n'est pas une question d'amour ou de manque d'amour, c’est une question de moyen. On arrive toujours à la même conclusion."

Ophélie renchérit : "On voit parfois des messages de gens qui disent qu'ils l'ont bien cherché mais c'est tout l'inverse, on voit bien ici que Benoît fait tout pour s'en sortir mais ça reste difficile."

Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK