Viva for Life

Plus d'infos

Annick : "Avec un post Facebook, j'ai réuni la somme nécessaire pour les 12 défis"

Annick participe aux 12 défis Viva for Life : "Je me dis qu’à côté de chez moi, sans que je le sache, il y a des enfants qui ont des trous dans leurs chaussures et qui redoutent les jours de pluie."

Annick nous explique pourquoi elle participe aux 12 défis Viva for Life, avec son mari Francis.

Pourquoi avoir choisi de vous mobiliser pour Viva for Life cette année ?

Chaque année, je prends part à la mobilisation Viva for Life dans le cadre de mon travail. Cette fois-ci, c’est ma première implication plus personnelle… Une grande première ! On a l’impression de toujours vivre à 200 à l’heure, on pense toujours "avoir d’autres choses à faire", c’est pourquoi je ne m’étais jamais mobilisée "dans le privé" auparavant. Mais le spot radio des 12 défis m’a assez vite convaincue. Je me suis dit pour la première fois : "Pourquoi pas !"

 

Pourquoi vous mobiliser via les 12 défis ?

Je ne vous apprends rien, on n’a pas grand-chose à faire à côté du travail dans cette étrange période qu’on vit actuellement. C’est le moment idéal pour se challenger, faire des choses qui sortent de l’ordinaire…

J’en ai parlé à mon mari, Francis. Il s’est d’abord étonné puis a été séduit par l’idée. On s’est dit que c’était une chouette façon de joindre l’utile à l’agréable.

 

Collecter 200€, c’est facile ?

Nous avons atteint l’objectif très vite ! En deux heures et trente minutes pour être plus précise.

Simplement via un post Facebook pour annoncer notre participation à nos amis.

On avait précisé dans notre post que si 20 personnes pouvaient verser ne fût-ce que 10€, on y serait rapidement … 24h après, nous étions déjà à 430€ !

On se dit toujours "que je me mobilise, c’est une chose, mais que les autres le fassent en me soutenant, c’en est une autre" et pourtant…

 

Les avantages du digital ?

C’est beaucoup plus simple et plus sécurisant.

Je vous avoue également que les mails "vous avez un nouveau don !" font vraiment grimper l’excitation !

Au final, ce n’est pas vraiment le montant du don qui est important, mais c’est le fait de savoir qu’on vous soutien, que les gens sont sensibilisés à la cause. C’est d’ailleurs toujours surprenant de voir qui fait un don, parfois il s’agit de connaissances plus éloignées, qu’on n’aurait pas spécialement imaginées nous soutenir dans un challenge personnel... Quelle belle surprise !

Un message pour les personnes qui hésiteraient encore à s’inscrire ?

Il ne faut pas avoir peur de l’inconnu des défis ! Viva for Life nous promet qu’ils seront accessibles à tous … Il faut au contraire se lancer sans trop réfléchir : la période est particulière, faisons des choses particulières !

Et puis bien sûr, rappelons-nous pourquoi c’est important de le faire… Je me dis qu’à côté de chez moi, sans que je le sache, il y a des enfants qui ont des trous dans leurs chaussures et qui redoutent les jours de pluie. D’autres qui décomptent les jours avant la Saint-Nicolas et qui se demandent s’ils auront un chocolat ou non cette année…

Si la réalité on ne la voit pas toujours, elle est pourtant bien là.  Mobilisons-nous tant que nous le pouvons !

Je m'inscris aux 12 défis

Annick vous a convaincu de participer ? Anne-Laure vous explique comment participer à votre tour !

Vous souhaitez montrer votre soutien à Annick ? Faites un don sur sa page de collecte !

Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK