Viva for Life

Plus d'infos

Adamo à Viva for Life à propos de la pauvreté infantile : "C’est terrible, ça ne devrait plus exister !"

C’est Salvatore Adamo qui aura le privilège de libérer Sara, Ophélie et Adrien lors du grand prime de clôture de l’opération Viva for Life. Il a déjà été accueilli en grande pompe par Ophélie et Sara ce mercredi 23 décembre en fin d’après-midi. À son arrivée, elles ont repris en chœur les plus grands tubes du chanteur de variétés françaises, puis se sont excusées : "On se fait plaisir Salvatore, hein. Désolée, on massacre un peu vos chansons. Ça ne vous dérange pas ?" Bon prince, Adamo leur répond : "Au contraire, j’aime être massacré par vous ! Chère Ophélie, chère Sara, massacrez-moi !"

"Je suis ébahi par votre forme !"

Adamo a l’air en forme : "J’ai pris l’habitude de dire que "ça ne va plutôt pas mal !" sourit le chanteur. "En tout cas", poursuit-il, "je suis ébahi par votre forme !". Le chanteur a ensuite abordé avec Sara et Ophélie cette période un peu particulière qu’a été le confinement. De son côté, il a été très productif : "J’ai pris beaucoup de temps, car j’avais beaucoup beaucoup de temps ! (rire) J’ai fait au moins 2-3 musiques par jour et j’ai terminé une quinzaine d’ébauches." Cette période a été aussi un moment de réflexion pour le chanteur : "Il y a des choses qu’on prenait pour acquises et aujourd’hui on s’est rendu compte que tout peut s’écrouler d’un jour à l’autre." Mais sans tomber dans le catastrophisme, il poursuit : "Heureusement avec l’âge, j’ai aussi l’impression qu’il y a une certaine ironie qui est plus présente qu’avant et beaucoup d’autodérision"

 

Adamo, choqué par les chiffres de pauvreté infantile

Salvatore Adamo, en plus d’être un grand artiste, est aussi un papa de 3 enfants. Juste avant d’interpréter sa magnifique reprise de "L’enfant au tambour" au pied de la Tour Reyers, il s’est exprimé sur la pauvreté infantile, qu’il juge insupportable :

C’est terrible, ça ne devrait plus exister. Je pense que c’est une question de priorité. Les gens qui nous gouvernent regardent peut-être un peu trop ailleurs. Il faut qu’ils regardent devant notre porte. C’est là qu’il y a le plus à aider, je pense, surtout par les temps qui courent.

Dernière ligne droite pour faire un don au profit de Viva for Life

Je fais un don

Dans quelques heures, Viva for Life se terminera, alors allez-y c’est maintenant qu’il faut agir, c’est maintenant qu’il faut donner pour changer les choses.

► Vous pourrez retrouver Adamo dans l’émission "Alors on sort" diffusé sur la Une le soir du 25 décembre pour "fêter Noël comme on peut."

Newsletter Viva for Life

Le temps de l’opération, suivez nos animateurs dans le cube de Viva for Life et soyez informé des défis réalisés.

OK