Un air de vacances

Du lundi au vendredi de 11:00 à 14:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Salvatore Adamo : "J'avais besoin d'être rassuré"

Ce fut un plaisir pour nous de recevoir Salvatore Adamo dans votre émission "Un Air de Vacances" ce lundi 6 juin.

A la question de savoir si Salvatore a eu peur de la pandémie "Oui, comme tout le monde ! J'avais besoin d'être rassuré, d'entendre parler d'un remède, ou d'un vaccin. J'avais peur aussi de découvrir que des gens que je connais, des amis ou des parents soient touchés par le virus, j'ai eu les mêmes angoisses que tout le monde !" confie-il à Stéphane Piedboeuf

Concernant les vacances : "Nous espérons avec ma famille nous retrouver dans le Midi de la France. C'est notre point de rendez-vous annuel. On se voit peu. J'ai mon fis cadet qui vit à Londres avec nos deux petites filles que là nous n'avons pas vu depuis 4 mois . Mon fils aîné qui est lui, près de Paris nous a fait une surprise la semaine dernière, il a fait un aller-retour pour nous voir et j'ai ma fille qui est Berlin, donc vous voyiez ce serait bien que l'on se retrouve dans notre maison du Midi". 

Salvatore a profité du confinement pour se lancer dans l'écriture de son second roman et bien entendu l'écriture de nouvelles chansons  "On ne peut pas ne pas tenir compte des événements, on ne vit pas sur un nuage. ll y a des chansons qui sont un peu teintées de l'angoisse du confinement et même l'une qui en parle plus précisément avec un peu d'humour j'espère."

La scène manque bien évidemment à Salvatore Adamo : "C'est l'endroit où l'artiste justifie le plus son existence. C'est un endroit où on a l'impression de léviter à 10 cm du sol. Ça nous a manqué à tous et c'est la raison pour laquelle j'ai un peu chanté sur mon facebook et j'ai eu de très bonnes réponses du public. "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK