Tip Top

Tous les samedis de 10:30 à 13:00 sur Vivacité

Plus d'infos

On a vu pour vous La légende du Roi Arthur à Paris!

On a vu pour vous La légende du Roi Arthur à Paris !
2 images
On a vu pour vous La légende du Roi Arthur à Paris ! - © Tous droits réservés

Gagnez l'album La légende du Roi Arthur dans le Tip Top tout au long de la semaine 19h-20h et samedi 17 octobre de 10h30 à 13h.

La légende du Roi Arthur, c'est la comédie musicale de cette année. Produite par Dove Attia, la troupe a investi le Palais des Congrès de Paris pour plusieurs mois. On y était. On vous dit ce qu'on en pense.

Au casting de ce show, on retrouve deux routards des comédies musicales. D'abord Florent Mothe, qui jouait Salieri dans Mozart l'Opéra Rock et qui endosse ici le rôle principal du Roi Arthur. Un rôle qui a nécessité une préparation physique intense, avec à la clé 10 kilos perdus : j'ai travaillé pendant 6 mois avec un coach, j'ai suivi un régime, j'ai fait beaucoup de sport, j'ai fait de la boxe, et je me dis surtout qu'il me reste un an pour entretenir ça. Parce que si je m'arrête maintenant, c'est fini, le Roi Arthur ne ressemblera plus à rien.

Et puis Camille Lou, vue dans 1789 les Amants de la Bastille, qui incarne cette fois-ci Guenièvre. Il y a 6 personnages principaux (Arthur, Guenièvre, Morgane, Merlin, Méléagant, Lancelot), tous bien campés. Mais aucun de ces artistes eux ne semble être LA révélation du spectacle, comme ont pu l'être dans d'autres shows musicaux Garou ou Christophe Maé.

L'histoire se déroule en Bretagne. Arthur est le fils illégitime du Roi de Bretagne. Avant de mourir, il scelle son épée Excalibur dans un rocher. Seul son successeur pourra l'en extraire. Évidemment, le successeur c'est... Arthur. Qui du coup se fait des ennemis : la fée Morgane, sa demi-soeur et Méléagant, qui rêvait de se voir sur le trône et qui n'aura de cesse de combattre Arthur. Qui dans l'intervalle tombe amoureux de Guenièvre. Jusqu'à l'arrivée de Lancelot, le chevalier du Lac dont Guenièvre tombe amoureuse. Empêtré dans les guerres et dans un amour qui s'éloigne, Arthur parviendra-t-il à sauver la situation avec l'aide de Merlin l'enchanteur ?

Au vu de la trame assez compliquée, le gros point positif du spectacle est sa lisibilité. On n'est jamais perdu dans l'histoire grâce aux nombreuses scènes de comédie. Dove Attia y a d'ailleurs veillé : la légende du Roi Arthur a vraiment un livret, un scénario qui est bien travaillé. Il y avait de nombreux enfants au Palais des Congrès. L'histoire est compréhensible à partir de 7-8 ans.

Les chansons sont celles que l'on retrouve sur le double CD version intégrale qui vient de sortir. Vous en connaissez déjà les deux premiers extraits : Mon combat et Quelque chose de magique. J'ai trouvé les titres moins "bulldozer" que dans les autres productions signées Dove Attia. Les paroles des chansons s'intègrent vraiment dans l'histoire. Tout est bien chanté. Il y a beaucoup de bonnes chansons, mais aucune grande chanson. Elles ne resteront sans doute pas autant dans les mémoires que Belle ou L'envie d'aimer. Dommage aussi qu'il y ait si peu de sons celtiques dans les titres. On est quand-même censé se trouver en Bretagne. Et vu le succès de l'album Bretonne de Nolwenn Leroy, la production aurait pu mettre ce type de sonorités davantage en avant.

La mise en scène et les chorégraphies sont signées Giuliano Peparini, qui a travaillé pour le Cirque du Soleil et Franco Dragone. Très efficace visuellement, la mise en scène remplit le cahier des charges. Le fond de scène est un énorme panneau LED qui permet de projeter des décors somptueux (Palais du Roi Arthur, forêt, jardin...), le tout accompagné de vrais éléments sur scène. L'oeil ne parvient d'ailleurs pas toujours à distinguer le vrai du faux.

En ce qui concerne les chorégraphies, là où celles de Robin des bois étaient époustouflantes (mais dues une autre production), elles sont ici semblables aux dernières spectacles de Dove Attia. Si vous avez déjà vu Mozart ou 1789, vous ne serez pas dépaysé. Mention spéciale au danseur unijambiste, assez incroyable tout au long du spectacle.

La légende du Roi Arthur remplit donc parfaitement son rôle : on passe deux très bonnes heures, sans aucun temps morts. Dove Attia semble avoir pioché le meilleur de ses shows précédents pour l'insérer dans celui-ci : c'est vrai qu'en travaillant sur mes huit spectacles précédents j'ai appris et là j'ai mis le meilleur de ce que j'aime. Beaucoup de gens viennent me voir à la fin pour me dire : on retrouve dans La légende du Roi Arthur ce qu'on a aimé dans Le Roi Soleil, dans Mozart l'Opéra Rock, dans 1789.

Un spectacle qu'on vous conseille de voir en famille.

 

Au Palais des Congrès de Paris jusqu'à la fin de l'année.

Au Palais 12 de Bruxelles en février 2016.

Le double CD La légende du Roi Arthur, version intégrale, est disponible chez Warner.

 

 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK