Tip Top

Tous les samedis de 10:30 à 13:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Hoshi sort un nouvel album avec un titre prémonitoire sur le coronavirus

Hoshi a sorti son nouvel album depuis le 5 juin que Bruno Tummers a présenté dans Le 6-8 sur la Une. Cet album est à découvrir dans le Tip Top ce samedi sur VivaCité ainsi que l'interview de la chanteuse française.

Hoshi, est l'invitée du Tip Top ce 13 juin. À l'occasion de la sortie du second album de cette jeune chanteuse française, Mathilde de son vrai prénom, Bruno Tummers l'a interrogée sur son parcours et son travail, une interview et une découverte musicale que vous retrouvez en intégralité dans le Tip Top comme tous les samedis matin.

Un album en référence au Japon

Hoshi, dont le nom signifie étoile en japonais, avait déjà sorti plusieurs chansons qui ont été diffusées en radio comme Ta marinière ou Je vous trouve un charme fou en duo avec Gaëtan Roussel.

"Elle est de retour avec un deuxième album, Sommeil Levant, avec à nouveau une référence au Japon, l'empire du Soleil Levant" annonçait Bruno Tummers dans Le 6-8.

Le premier titre sorti il y a six mois, s'intitule Amour censure"Cette chanson parle du droit d'aimer qui on veut. C'est une chanson qui est née après les manifestations contre la Procréation Médicalement Assistée en France et suite à l'agression homophobe dont elle a été victime" révèle le chroniqueur.

Par ses textes, Hoshi espère ouvrir des discussions entre un ado et ses parents sur l'amour, notamment homosexuel. "C'est en tout cas pour montrer aux jeunes qui ont l'impression d'être seuls qu'ils sont moins seuls dans ce combat quotidien parce que malheureusement cela en est encore un" a-t-elle expliqué au micro de VivaCité. La chanteuse estime que ses chansons ne changeront pas la mentalité des gens très conservateurs mais souhaite que celles-ci éduqueront mieux leurs enfants.

Un prochain single prémonitoire

Bruno Tummers attirait également l'attention sur le titre Enfants du danger qui est le futur single de l'album. Hoshi y chante les paroles suivantes : Il nous faudra des masques pour pouvoir respirer, enfants du danger. Dans le contexte de la pandémie de coronavirus, cette chanson enregistrée à l'été 2019 devient plus que prémonitoire.

La chanteuse française confie ce qui l'a entraînée dans ces paroles : "J'ai écrit cette chanson en pensant l'avenir comme une science-fiction. Je pense que l'avenir est compliqué et il le sera. Je me suis posé la question de comment serait l'avenir et de comment on incorpore tout cela nous jeunes adultes. J'en suis arrivée à la conclusion que j'ai peur de grandir et d'être un jour responsable de tout ce qu'il se passe dans ce monde. C'est cette peur de l'avenir. J'ai été un peu Madame Irma sur ce sujet-là".

Le chroniqueur analyse cet album de variétés qu'il juge excellent : "Le premier album d'Hoshi était dans des ambiances pop-rock, celui-ci est plus électro. Elle a travaillé une nouvelle fois avec Tristan Salvati, un réalisateur qui se cache derrière le son d'Angèle, qui a fait beaucoup de chansons aussi pour Louane Maman, ou Léa Paci Adolescente Pirate. Dans cet album Hoshi parle aussi des attentats, de ses racines, de la ville d'où elle vient, Saint-Quentin en Yvelines. Elle parle aussi de son problème de surdité qui l'handicape pendant les concerts. Il y a des chansons qui collent vraiment à la société".

Retrouvez l'intégralité de cette interview d'Hoshi dans le Tip Top de ce samedi 13 juin.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK