Sur la route

Plus d'infos

Waterloo : 4 façons de (re)vivre la défaite de Napoléon en 1815

Waterloo : 4 façons de (re) vivre la défaite de Napoléon en 1815
14 images
Waterloo : 4 façons de (re) vivre la défaite de Napoléon en 1815 - © ERIC LALMAND - BELGA

La caravane de VivaCité pose ses quatre roues dans un lieu bien connu des Français et des Britanniques. Olivier Colle et Aurore Salsano vous font (re) découvrir Waterloo, symbole de la défaite de Napoléon Ier contre les troupes alliées du duc de Wellington en 1815.

C’est dans cette ville que Victor Hugo a achevé son célèbre roman Les Misérables. D’ailleurs, il décrit la bataille de Waterloo dans son livre. En 1974, le groupe ABBA remet Waterloo sur le devant de la scène en remportant le Concours Eurovision de la chanson avec Waterloo.

Le Mémorial de la bataille de Waterloo est un site qui regroupe mémoire et histoire. Les activités ne manquent pas pour découvrir cet épisode historique qui s’est déroulé en Belgique mais qui a impacté toute l’Europe en 1815.

Le Musée du Mémorial

Plongez au cœur de la célèbre bataille et parcourez les 2000 m2 dédiés à cet événement. Grâce à de multiples effets spéciaux et décors immersifs, le Musée du Mémorial vous fera vibrer.

Uniformes, objets historiques, cartes animées, film 3D, jeu de piste et animations multimédias vous attendent.

Le Panorama

L’immense bâtiment circulaire aux pieds de la butte du lion abrite une toile remarquable. Réalisée par Louis Dumoulin, peintre dont le Panorama du tour du monde fut présenté à l’Exposition universelle de Paris en 1900, cette fresque recouvre les murs du Panorama.

Ce ne sont pas moins de 110 mètres de circonférence sur 12 mètres de hauteur qui représentent la lutte des troupes françaises contre les soldats du duc de Wellington. Grâce au dispositif sonorisé exceptionnel (bruits de sabres, charges de cavaleries, tirs de canons…) vous êtes projetés dans ce périlleux combat. 

La Butte du Lion

Posé au sommet d’une butte artificielle de 40 mètres, un lion colossal domine le champ de la bataille de Waterloo. Pour marquer le lieu présumé où son fils aîné, le Prince d’Orange, fut blessé le 18 juin 1815, le roi des Pays-Bas Guillaume Ier a fait ériger cette statue.

Symbole de la victoire des monarchies, le lion pèse 4,5 tonnesLe pilier supportant le lion serait constitué des armes de la bataille que l’on aurait fondues. Les courageux graviront les 226 marches pour admirer la vue.

La ferme d’Hougoumont

À moins de 2 km du Mémorial, la Ferme d’Hougoumont est le dernier témoin de la Bataille de Waterloo. Une calèche vous y emmène en été et les week-ends et jours fériés en juin et septembre/octobre.

De combats meurtriers s’y sont déroulés : le frère de Napoléon y a déclenché l’action. Alors que ce devait être une diversion, cela s’est transformé en point le plus violent.

Une installation multimédia inédite signée Luc Petit raconte l’histoire de " la bataille dans la bataille ".

Nouveauté cette année, des animaux animent la ferme de Hougoumont. Une ferme pédagogique avec une vingtaine de poules, lapins, chèvres, chevaux, moutons et cochons a ouvert ses portes !

"Restart", un été résolument belge à la RTBF

Cet été, la RTBF s’implique dans le soutien aux secteurs culturel, touristique et économique touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. La RTBF a décidé de les soutenir au travers du plan "Restart" pour lequel 13,4 millions d’euros ont été dégagés. VivaCité, comme tous les médias de la RTBF, est engagé dans ce sens en vous proposant du contenu local. En savoir plus

Et pour des idées de sorties près de chez vous, abonnez-vous à la newsletter Restart !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK