Sur la route

Plus d'infos

Visite insolite de Philippeville vue d'en bas

Philippeville vue d'en bas
6 images
Philippeville vue d'en bas - © Tous droits réservés

Aujourd’hui, Olivier Colle et Aurore Salsano s’arrêtent à Philippeville. Et si pour une fois on visitait la ville en explorant ce qui se cache sous nos pieds ?

Les souterrains de Philippeville se trouvent à 10-15 mètres de profondeur. Ils s’étendent sur 10 km mais seule une partie est accessible aux touristes.

Une ville fortifiée

Le souterrains de Philippeville datent du XVIIe siècle et protégeaient la ville. Dans le passé, c'était une ville fortifiée.

Le 1er octobre 1555, plus de 5.000 hommes creusent les premières fondations de la place forte. D'abord espagnol puis français, Philippeville tombe aux mains de la Hollande jusqu'à l'indépendance de la Belgique, en 1830.

Cinq remparts renforcés par autant de bastions à orillons dessinaient un pentagone irrégulier et entouré de fossés secs. L'accès au fort était garanti par deux portes diamétralement opposées.

À part l'église décentrée dans la ville, pratiquement aucun bâtiment de la fondation de la place n'a survécu.

En 1659, les Français perfectionnent les fortification de la ville. Vauban, ingénieur militaire de Louis XIV garde le tracé primitif de Van Noyen mais il développe plus amplement les défenses et lui donne un aspect étoilé caractéristique.

Aux mains des Hollandais, la place sera restaurée. Les fortifications disparaissent entièrement en 1853. Mais ce n'est qu'à la fin des années 1970 que s'estompera toute présence militaire dans l'ancien périmètre.

600 mètres de galeries à visiter

Quelques vestiges subsistent encore ainsi qu'une partie du réseau souterrain. Larges d'environ 2 mètres, les galeries ont été entièrement construites à la main avec des pierres de schiste.

Pour le moment, seuls 600 mètres sur les 10 kilomètres du réseaux sont accessibles au public. Toutefois, des demandes ont été faites pour augmenter le parcours et atteindre des salles au décor magnifique. La plupart des galeries sont sous eau en permanence ou tout simplement impraticables.

La partie ouverte aux visiteurs relie le bastion n°4, au bastion n°3, où se trouve la chapelle des remparts.
Tout au long du parcours, vous pourrez observer diverses " niches ", de tailles différentes mais aussi les emplacements des portes de protection ainsi que des galerie d'écoute.

La visite des souterrains comprend également un tour en ville avec des explications sur certains bâtiments et monuments. 

"Restart", un été résolument belge à la RTBF

Cet été, la RTBF s’implique dans le soutien aux secteurs culturel, touristique et économique touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. La RTBF a décidé de les soutenir au travers du plan "Restart" pour lequel 13,4 millions d’euros ont été dégagés. VivaCité, comme tous les médias de la RTBF, est engagé dans ce sens en vous proposant du contenu local. En savoir plus

Et pour des idées de sorties près de chez vous, abonnez-vous à la newsletter Restart !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK