Sur la route

Plus d'infos

A la découverte du patrimoine militaire et de la mémoire à Bastogne

Trois semaines déjà qu’Olivier Colle est " Sur la route ", et sillonne les villes et villages de Wallonie et de Bruxelles, à la rencontre des gens de chez nous, du patrimoine et des curiosités touristiques de la région. Ce vendredi 17 juillet, l’équipe composée aujourd’hui d’Olivier Colle, mais aussi Aurore Salsano et notre humoriste du jour Freddy Tougaux sont installés à Bastogne, connue aussi pour ses 300 commerces et surnommée "Paris en Ardenne". Et pour débuter la découverte de cette ville, cœur de la bataille des Ardennes, Aurore se rend au Bastogne War Museum, le bien nommé.

8 images
Reconstitution d’un bar de l’époque de la Bataille des Ardennes. © Bastogne War Museum
La vie des civils sous l’Occupation. © Bastogne War Museum

Un lieu de mémoire qui perpétue le souvenir de la seconde guerre mondiale.

Ce nouveau centre de mémoire de 1.600 m2 inauguré en 2014 évoque le début du conflit jusqu’à l’automne 1944, avec un focus sur la fameuse bataille des Ardennes. On y évoque les difficultés auxquelles ont du faire face les combattants, mais aussi la vie des civils sous l’occupation, pendant la bataille et les mois qui ont suivi. Une scénographie originale, avec pour guides 4 personnages y est développée. Un caporal américain de la 101e aéroportée, un lieutenant allemand de la 26e Volksgrenardier Division, une jeune institutrice de l’école de Bastogne et un élève bastognard de 13 ans vous prennent par la main pour une mise en scène multi sensorielle à travers des décors, des témoignages, d’installations multimédias et de films.

8 images
Le Mardasson sur lequel il est permis de monter pour avoir une vue sur la ville de Bastogne. © Bastogne War Museum.

Un Mémorial du Mardasson en forme d’étoile à 5 branches.

A deux pas du Bastogne War Museum, le Mémorial du Mardasson qui date de 1950 exprime la gratitude de la Belgique envers les soldats américains ayant risqué leurs vies ou ayant péri sur le sol belge. Sa crypte est décorée de mosaïques par l’artiste français Fernand Léger. Par un escalier en colimaçon vous pouvez monter au sommet à 30 mètres et avoir une vue magnifique sur Bastogne

8 images
Exposition "Art liberty. From the Berlin Wall to street Art" © Bastogne War Museum
Exposition "Art liberty. From the Berlin Wall to street Art" © Bastogne War Museum
Exposition "Art liberty. From the Berlin Wall to street Art" © Bastogne War Museum

Une exposition gratuite "Art liberty. From the Berlin Wall to street Art".

Organisée dans le cadre des commémorations du 75e anniversaire de la Bataille des Ardennes et du 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, cette exposition temporaire prend place, en extérieur sur le site du Mardasson. " Art Liberty " rend hommage aux artistes précurseurs que se sont emparés du Mur de Berlin, symbole d’oppression, pour en faire un support de la liberté créatrice. 30 artistes du Street Art ont chacun réalisé une oeuvre sur un fragment original du Mur.

Des balades à pied, à vélo, en moto ou en jeep Willy pour parcourir le champ de bataille.

Ces circuits vous emmènent à la découverte des musées, mémoriaux, cimetières, chars et stèles qui rappellent l’une des plus importantes batailles de la Seconde Guerre mondiale. Vous pouvez les parcourir en téléchargeant les cartes des circuits proposés. Des balades guidées pour groupes sont également possibles avec des guides spécialisés dans la Bataille des Ardennes. Enfin, vous pouvez aussi découvrir les villages ardennais sur un des circuits historiques de la Bataille des Ardennes avec un véhicule de légende, la jeep Willys.

>>En savoir plus sur les circuits à télécharger

>> En savoir plus sur les circuits avec guides spécialisés

>> En Savoir plus sur les circuits en jeep

Changez d’air ! Destination Wallonie, tout pour s’évader…

8 images
© Tous droits réservés

"Restart", un été résolument belge à la RTBF

Cet été, la RTBF s’implique dans le soutien aux secteurs culturel, touristique et économique touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. La RTBF a décidé de les soutenir au travers du plan "Restart" pour lequel 13,4 millions d’euros ont été dégagés. VivaCité, comme tous les médias de la RTBF, est engagé dans ce sens en vous proposant du contenu local. En savoir plus

Et pour des idées de sorties près de chez vous, abonnez-vous à la newsletter Restart !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK