Sur la route

Plus d'infos

A la découverte de Gouvy : entre ruines et musique

Gouvy : ruines et musiques
8 images
Gouvy : ruines et musiques - © Jose Nicolas

Olivier Colle et Aurore Salsano terminent la semaine à Gouvy. Cette commune qui se caractérise par 23 magnifiques villages aux maisons blanches et en pierre locale.

La commune abrite dans ses forêts un patrimoine architectural important : les ruines du Château des MoudreuxRiche en réserves naturelles, Gouvy est aussi " Village de la musique " et son festival de jazz reçoit des musiciens célèbres qui viennent du monde entier.

Les ruines du Château des Moudreux

Peu connu du public, ce site insolite vaut pourtant le détours. Les vestiges du " château médiéval des Moudreux " (malandrins) près de Bistain (Gouvy) a fait l’objet de fouilles et dégagements importants de 1967 à 1981.

Aventurez-vous dans ce lieu magique caché au milieu des arbres. Occupé du début du 11e siècle à la fin du 14e, le château fort n'est pas une construction défensive mais la demeure de personnes aisées qui ont de l’autorité et certaines responsabilités. 

Le château a servi de refuge à plusieurs reprises au 20e siècle. Pendant la première guerre mondiale, des prisonniers russes employés au tracé de la ligne de chemin de fer se sont évadés et se sont cachés là. L'endroit s'est transformé en cache d'armes pour un chef de la résistante au cours de la seconde guerre mondiale et de porcs pour des paysans. 

Un conseil, prévoyez des vêtements et des chaussures adéquates pour visitez cet endroit magique. Il faut environ marcher 20 minutes dans les bois pour admirer les vestiges du château. 

Jazz & Blues Festival de Gouvy

La ferme Madelonne a de quoi être fière. Le Gouvy Jazz & Blues festival est l’un des plus anciens festivals de jazz du pays. En quelques années, elle est devenue le temple du jazz et du blues à Gouvy.

Tout commence en 1970. Avec des amis, Claude Lentz monte le premier festival de musique pop. À cette époque, il n’y a pas encore de musiciens. C’est une sorte de grande discothèque en plein air où l’on diffuse des vinyles.

Les artistes défilent et le festival s’oriente davantage en 1978 vers le jazz : Rapsat, Bernard Lavilliers, le groupe Ange, The Duke Ellington Orchestra avec Mercer Ellington, Dizzy Gillespie, Pharoa Sanders, Manu Di Bango, Memphis Slim, Joe La Barbera, Charlie Haden…

En 1984, le festival renaît de ses cendres. Depuis plus de vingt-cinq ans, durant le premier week-end du mois d’août, un chapiteau se dresse dans les pelouses et les vieux murs de la ferme résonnent sous les magnifiques accords des plus grands musiciens comme Jacques Pelzer, Toots Thielemans, Philip Catherine, Tom Harrell ou encore Johnny Griffin (à qui l’on doit le slogan du festival).

Déhanchez-vous au rythme de la musique et découvrez pourquoi Gouvy is Groovy !

"Restart", un été résolument belge à la RTBF

Cet été, la RTBF s’implique dans le soutien aux secteurs culturel, touristique et économique touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. La RTBF a décidé de les soutenir au travers du plan "Restart" pour lequel 13,4 millions d’euros ont été dégagés. VivaCité, comme tous les médias de la RTBF, est engagé dans ce sens en vous proposant du contenu local. En savoir plus

Et pour des idées de sorties près de chez vous, abonnez-vous à la newsletter Restart !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK