Super Nanas

Plus d'infos

Pourquoi les matchs de foot nous rapprochent ?

En ce moment, difficile d'y échapper ! Depuis quelques semaines, les belges ont un point commun ; ils veulent voir les diables rouges porter fièrement les couleurs de notre pays le plus longtemps possible dans le championnat d'Europe de football ! Mais pourquoi nous nous sentons si belge lors de ce genre de compétition ? 

1. Identification et appartenance 

Nous avons tous besoin d'être connectés. Cela fait partie de notre identité et contribue en grande partie à notre bonheur. La connectivité est un besoin de se lier aux autres. C'est " notre " pays, ce sont " nos " joueurs qui ont bien joué. C'est nous contre eux et cela conduit à une puissante identification de groupe. 

L’identité belge ressort davantage. Au quotidien, des tensions peuvent survenir entre certains profils de citoyens (distinction de langue, de région, de club sportif…), mais durant un match des Diables, elles disparaissent. L’identité belge est automatiquement activée, notamment avec la présence de produits dérivés à l’effigie de la Belgique, de couleurs nationales estampillées un peu partout, de drapeaux… . 

De manière générale, le football est un sport fédérateur. Hyper pratiqué il est très accessible (on “tape dans un ballon” depuis l’enfance, dans la rue, le jardin, sans frais…), ce sport populaire est aussi un sport collectif où règne l’esprit de groupe. Et puisqu’il fait souvent l’actualité, il a le don de faire rêver certains. 

Fanny Jandrain : "Même si on est dans un autre pays lors d'une compétition, on a envie de se joindre à eux et de faire partie du groupe !"

2. Défendre le royaume 

Nous sommes tous réunis pour défendre nos couleurs. Le foot est comme une guerre pacifiste. Nous nourrissons notre sentiment de rivalité. 

Ophélie Fontana : "Ce que je trouve chouette dans ce sentiment national c'est que pour les enfants comme pour les adultes, c'est le seul moment ou on chante la brabançonne !"

3. Au cœur de nos émotions 

Stress, mauvaise foi, euphorie, tristesse, colère, peur ... Que l'on soit dans le stade, dans un bar ou devant sa télévision, les émotions se bousculent pendant que l'on assiste à un match. En plus d'être contagieuse, les émotions libère dans le corps de la dopamine et de l’adrénaline… Toutes ces sensations agissent sur le plaisir général. Notre corps libère des opiacés endogènes, sortes de drogues naturelles, qui nous permettent d’atteindre une sensation de bien-être. Vivre cela en famille, avec nos amis ou même une foule d'inconnus accentue ce processus ! 

Sara De Paduwa : "J'ai revu le goal ultime de Nacer Chadli lors du match Belgique - Japon à la dernière coupe du monde et j'ai pleuré !"


 A lire aussi : Euro de football : vos animateurs se défient dans le Pronos Challenge, inscrivez-vous et affrontez-les !


Rendez-vous chaque samedi dès 14h sur VivaCité avec nos "Super Nanas" Ophélie Fontana, Sara De Paduwa, Fanny Jandrain et Laure Fornier.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK