Super Nanas

Tous les samedis de 13:00 à 15:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Ophélie Fontana emmène les femmes dans l'espace et vous présente Nora Al Matrooshi

Ophélie Fontana vous présente une super nana, Nora Al Matrooshi, la première astronaute arabe de l'histoire spatiale. Une jeune femme de 28 ans originaire des Emirats arabe unis, ingénieur de formation. Elle a récemment été sélectionnée dans le cadre d'un programme organisé dans son pays en collaboration avec la NASA. 

Sur 4305 candidats, au bout de 7 longues étapes, elle a été retenue. Depuis qu'elle est toute petite Nora Al Matrooshi est passionnée d'astronomie. Son modèle, elle le dit, c'est Neil Armstrong. On la caractérise comme une femme de chiffre et dans ce domaine c'est important. Elle fait aujourd'hui la fierté de son pays qui immédiatement, juste après sa nomination, lui a créé un compte Instagram tout neuf et un compte Twitter, où elle promet de "travailler dur pour écrire l’histoire". L'ambition du pays est de communiqué un maximum à propos de cette nouvelle fierté mais pas que… 

Désormais, elle va suivre une formation au Johnson space center, à Houston au Texas, dans le but de décoller dans l'espace dès qu'elle sera prête. Les Emirats arabe unis aimeraient accélérer leur entrée dans la course à l'espace. Depuis quelques années, ils sont déjà bien présents dans l'innovation et la recherche. En 2019, un premier appareil du pays était déjà parti avec 3 personnes à bord pour une mission de 8 jours dans la station internationale. Il y a quelques mois, une de leurs sondes nommée Hope a été mise en orbite autour de mars. Le pays ne le cache pas, leur objectif pour 2117 est de créé une colonie sur Mars. Nora Al Matrooshi sera donc une grande contribution à l'essor de son pays.  

10 % de femmes seulement parmi les astronautes ! Pourquoi ?

Mais pourquoi y-a-t-il si peu de femmes dans l'Espace ? Ophélie Fontana et son invitée Yael Nazé, astrophysicienne belge, répondent à la question.

Ce sont les russes qui ont ouvert la voie. En 1963, Valentina Terechkova est la première femme à aller dans l'espace. Ca aurait pu être le début d'une longue série et pourtant ça ne le sera pas ... Yael Nazé nous explique pourquoi. 

"Concrètement, à l'époque, c'était plus pour amuser la galerie et pouvoir dire qu'ils avaient envoyé la première femme dans l'espace

Le milieu encore aujourd'hui ne s'habitue pas aux femmes. Les scaphandres ne sont toujours pas adaptés aux femmes. La légende raconte même qu'une femme ne pourrait pas aller dans l'espace à cause de ses menstruations. 

" Oui, alors là, ils n'ont pas tous compris que les règles et la circulation sanguine, ce n'était pas tout à fait pareil." 

Notre spécialiste nous l'explique; "dès les années 60, le médecin qui a fait les tests pour la sélection des premiers astronautes américains a testé des femmes. Il s'est rendu compte que les femmes présentaient de nombreux avantages. Elles étaient plus petites et plus légères. Elles consommaient également beaucoup moins d'oxygène. De plus, elles étaient plus résistantes à la chaleur et à la solitude. Et par la suite, on a découvert que les femmes étaient beaucoup plus disposées au travail de groupe et à la collaboration."

Réecoutez l'interview ici 

 A lire aussi : Votre smartphone va vous faciliter la vie ! Voici les applications pour vous et toute la famille

Rendez-vous chaque samedi dès 14h sur VivaCité avec nos "Super Nanas" Ophélie Fontana, Sara De Paduwa, Fanny Jandrain et Laure Fornier.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK