Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Une station de carburant en provenance de fumier à Belfort, en France.

Une station de carburant en provenance de fumier à Belfort, en France.
Une station de carburant en provenance de fumier à Belfort, en France. - © BELGA/AFP

Dans l’image du jour, on vous parle d’une toute nouvelle station de carburant renouvelable en France, mais qu’en est-il chez nous?

Après s’être équipé d’un méthaniseur pour transformer leur lisier ou leur fumier en gaz vert, les deux agriculteurs ont mis en place une station de carburant renouvelable au sud de Belfort.

Bien que les agriculteurs soient entrés dans le réseau de gaz naturel, et alimentent ainsi les habitants de la commune, leur station ne pourra pas fournir les véhicules des particuliers. Les deux frères utilisent donc cette station de compression pour en faire du GNV “vert” (gaz naturel de véhicules) et l’utiliser pour leur propre voiture hybride. 

Et par chez nous?

Aucune station de carburant de ce type n’est encore apparue dans nos régions. Par contre, c’est un projet en cours à la Ferme de la Roche Madou. En effet, Daniel Coulonval est l’invité dans Quoi de neuf?, il nous explique l’importance de ces transformations de méthane.

Plus concrètement, la biométhanisation est une dégradation naturelle de la matière organique par les micro-organismes, les bactéries, qui vont décomposer la matière et transforme le fumier ainsi en composte liquide ou en biogaz.

Le problème que rencontre actuellement Daniel, est qu’il y a eu une sous-estimation du pouvoir méthanogène des matières organiques et qu’il se retrouve actuellement avec trop de gaz. Un projet d’investissement est donc à l’étude pour pouvoir, tout comme les agriculteurs de Belfort, transformer ce gaz en bioGNV, c’est-à-dire la déclinaison verte du gaz naturel pour véhicule.

Ecoutez l'intégralité de l'interview de Daniel Coulonval ci-dessous. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK