Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Une brasserie américaine crée une bière à l’horrible goût de changement climatique

New Belgium Brewing, c’est le nom d’une brasserie installée dans le Colorado et qui a produit une bière au goût répugnant, à l’occasion de la journée de la terre, dans le but de sensibiliser au changement climatique.

La "Torched earth ale", littéralement la "Bière de la terre incendiée" a été fabriquée avec des ingrédients qui selon eux, n’existeront plus en 2030.

Un goût détestable

"Si c’était la bière du futur, je boirais probablement moins de bière" a déclaré au Washington Post Cody Reif du département Recherche et Développement de la Société.

Le houblon et le malt ont donc été remplacés par du millet, du sarrasin et des pissenlits résistants à la sécheresse. L’eau a volontairement été contaminée par des fumées, symbolisant les nombreux feux de forêt apparus ces dernières années. 2020 a en effet été enregistrée comme l’année de la pire saison des feux de forêt.

Dernier appel pour le climat

"Torched earth ale" est une bière qui fait partie de leur gamme "Fat tire", certifiées neutres en carbone. Les bénéfices de leurs ventes sont versés à Protect your winters (POW).

Parallèlement à cette action, New Belgium Brewing lance la campagne "Last call for climate" pour que les entreprises adoptent un plan climat 2030. D’après eux, 70% des entreprises n’ont encore rien prévu pour lutter contre le changement climatique.

"Nous ne voulons pas vivre dans un monde où un pack de 6 bières coûte 100$" peut-on lire sur leur site.

Parmi leurs actions, ils travaillent à réduire les émissions de gaz à effet de serre, promeuvent les énergies renouvelables et financent la recherche sur des variétés de cultures résistantes au climat.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK