Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Un jeune sur quatre est dépendant de son smartphone

On peut dire ce qu’on veut sur les smartphones, ce qui est certain, c’est qu’aujourd’hui ils sont partout et rythme notre quotidien. Le plus souvent, leur usage est positif mais il arrive parfois qu’une utilisation excessive entrave notre liberté, c’est le cas tout particulièrement chez les enfants et les adolescents. Des chercheurs du King’s College de Londres se sont penchés sur la question. Selon eux, un jeune sur quatre en moyenne utilise son téléphone de manière addictive. Une dépendance qui pourrait affecter leur bien-être et leur santé mentale.

Anxiété, stress, panique liée au pourcentage de batterie faible, difficulté à contrôler le temps passer dessus, autant de signes qui pourraient affecter le sommeil et les résultats scolaires de nos jeunes enfants. Parallèlement à une augmentation de leur utilisation ces dernières années, des études ont montré que leur bien-être et leur santé mentale se détérioraient. Les conclusions publiées dans la revue BMC Psychiatry montrent qu’un jeune sur quatre serait addict à son smartphone selon ces critères. Leur recherche a pris en compte 41 études incluant près de 42.000 adolescents et jeunes d’une vingtaine d’années vivant en Asie, en Europe et aux Etats-Unis.

Il est nécessaire de sensibiliser le public sur ce sujet et ils recommandent aux parents de savoir combien de temps par jour leurs enfants passent sur leur téléphone.

55% des participants à cette étude étaient des femmes et que les jeunes femmes âgées entre 17 et 19 ans étaient les plus susceptibles de présenter ces troubles du comportement.

 

 

 

 

 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK