Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Trouver une baby-sitter au nouvel an, un vrai casse-tête ?

-
- - © Tous droits réservés

Noël est à peine passé que chacun réfléchit à ce qu'il va faire pour le réveillon. On fête le passage à l'an neuf chez qui ? Qui apporte quoi ? Et surtout que faire des enfants ?! On les emmène ou on trouve quelqu'un pour s'en occuper ?

À quelques jours du 31 décembre, est-ce encore possible de trouver la bonne personne pour garder les enfants ? On fait le point avec James Cogels, un des fondateurs de l'appli Bsit. Le 31 décembre, c'est toujours un peu le rush parce que " ce sont des parents et que, par définition, ils s'y prennent à la dernière minute. Mais bonne nouvelle, sur Bsit, il n'est jamais trop pour trouver quelqu'un. L'année dernière, quelqu'un avait trouver une personne à 18h30 pour le jour même. Tout espoir est encore permis."

3 jours de rush : la Saint-Valentin, les matches des Diables et le réveillon

Les parents s'y prennent toujours à la dernière minutes constate James Cogels : " La fin de l'année est faites ainsi. Les parents ont besoin de flexibilité. Au cours de l'année, plus de  80% des baby-sittings se réservent dans la semaine qui précède le jour-même et plus de la moitié se fait dans les 24 heures qui précèdent. Bsit, c'est vraiment l'application c'est l'appli qui sert la dernière minute et aide à faire face à l'imprévu. "

Au nouvel an, il faut être moins exigeant

En général, les parents ont plusieurs favoris et font appel aux 4-5 mêmes personnes. Si elles ne sont pas disponibles ce jour-là, " on chercher quelqu'un qui a déjà fait des baby-sittings sur Bsit et qui a obtenu des bonnes notes. C'est encore mieux, si cette personnes a déjà été chez l'un de vos proches. sinon un bon profil, une bonne description et l'un ou l'autre certificat ou le contact préalable par téléphones sont des outils à votre disposition pour trouver quelqu'un selon ses propres critères de confiance. "

L'appli Bsit est une application collaborative qui repose sur le bouche-à-oreille. Les autres parents sont les meilleurs juges. Il y a aussi une assurance disponible pour 1€ de plus. Ça couvre les accidents éventuels et ça augmente la confiance des parents.

Du côté de la Ligue des famille, qui propose des baby-sitting, le son de cloche est différent. Il n'y a pas de rush de leur côté. Le réveillon est davantage une fête de famille et donc ce sont les parents qui travaillent le 31 décembre qui cherchent un.e baby-sitter.

En cas de besoin, il y a encore une cinquantaine de baby-sitter disponible pour le 31 décembre.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK