Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Si vous voulez augmenter votre espérance de vie, adoptez un chien

C’est prouvé qu’avoir un chien chez soi aide notamment à contrer l’isolement mais ça permet aussi de prolonger l’espérance de vie.

On le savait déjà, posséder un animal de compagnie, et notamment un chien, peut être bénéfique.

C’est ce que prouve une fois de plus cette étude parue dans la revue spécialisée " Circulation : Cardiovascular Quality and Outcomes " qui s’est intéressé à la prolongation de l’espérance de vie. Elle a comparé des résidents suédois âgés de 40 à 85 ans qui possèdent ou non un chien. Le point commun de ces patients : ils ont tous subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique entre 2001 et 2012.

Les résultats prouvent que les propriétaires de chien qui vivent seuls ont un risque 33% plus faible de subir à nouveau ce problème de santé comparé à ceux qui ne possèdent pas d’animal de compagnie. Il s’agit même d’un taux plus élevé que ceux qui vivent en couple ou avec un enfant vu que le risque est plus faible de seulement 15% et il s’élève à 27% pour les personnes totalement isolées.

D’après une autre étude, plus large, menée sur 3,8 millions de personnes, il en est ressorti que ceux qui possèdent un chien ont un risque de mortalité 24% plus faible que ceux qui n’en sont pas propriétaires, et ce, toutes causes de mortalité confondues. Un chiffre qui s’élève à 65% après une crise cardiaque et à 31% pour des problèmes cardiovasculaires.

En conclusion, posséder un chien est donc un facteur bénéfique pour augmenter son espérance de vie.

Il faut dire que ces animaux poussent leur propriétaire à faire davantage d’activités physiques chaque jour, peu importe la durée, ce qui améliore la santé sur le long terme. À l’inverse, les chats inciteraient plus à la paresse.

Si vous voulez vivre plus longtemps, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK