Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 09:00 à 11:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Nouvelle phobie chez les jeunes : téléphoner !

Nouvelle phobie chez les jeunes : téléphoner !
Nouvelle phobie chez les jeunes : téléphoner ! - © Tous droits réservés

Vous l’avez tous dans votre poche, il vous permet de communiquer tout le temps et partout, pourtant sa fonction principale, téléphoner, est devenue une peur chez les jeunes.

Le téléphone portable est de plus en plus accessible, pourtant il représenterait la plus grande peur des millenials en 2017, entendez les enfants du millénaire ou encore la génération Y.

Comme l’explique Catherine Lejealle, professeur à l'ISC de Paris spécialisée dans le digital, la manière préférée de communiquer des jeunes de 20 à 35 ans n'est pas le téléphone, du moins, pas sa fonction première.

Cette peur de passer un coup de fil viendrait d'un manque d’habitude liée à la limite des forfaits GSM, notamment les SMS : "On les a d'abord équipé de forfaits GSM limités (…) et petit à petit ils ont perdu cette compétence pour un nouveau format narratif, qui est la vidéo. (...) le format "stories"."

L’utilisation des messages écrit et vidéo influence les jeunes, qui ont de plus en plus peur de téléphoner : "Ça empêche d’être à l’aise parce qu’on le pratique moins. Et puis la deuxième chose, le téléphone est quelque chose d’intrusif. C'est quelque chose qui dérange. Alors que tous les formats asynchrones, je les envoie quand j'en ai envie et je peux faire autre chose en même temps.

Cette nouvelle prise de parole est aussi bien plus créative et ludique qu'un simple appel téléphonique : "Elle permet de se raconter et permet aussi une part d'imaginaire, d'idéalisation et de mise en scène de soi. (...) la parole permet moins de construction identitaire. Il n'y a qu'une seule dimension."

Catherine Lejealle était l’invité de "Quoi de neuf?", réécoutez l'interview dans son intégralité ici. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK