Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Manger de la neige ? Est-ce sans danger ?

La météo actuelle et les jolis paysages enneigés, incitent à la balade. Vous avez sans doute déjà constaté que les enfants ont parfois tendance à mettre la neige en bouche lorsqu’ils jouent. Mais c’est une habitude qui n’est pas recommandée, à tout le moins régulièrement, pour trois raisons.

Un cocktail de polluants.

Une étude de l’Université McGill et de l’École de technologie supérieure de Montréal en 2017 révèle que la neige est chargée en particules polluantes. En tombant du ciel, la neige agit comme une éponge et retient les polluants de l’atmosphère, cependant à des niveaux bien inférieurs aux doses toxiques 

Une autre étude d’une université hongroise de 2018 conclut qu’il est plus dangereux de manger " de la vieille neige " que de la neige fraîche. "La neige très fraîche contient peu de bactéries, mais les micro-organismes augmentent en fonction des impuretés de l’air", nous dit  le professeur Istvan Mathe.

Un choc thermique.

L’eau qui passe de l’état liquide à l’état solide apporte une modification de ses propriétés chimiques : la température de la neige à 0° peut provoquer un choc thermique dans l’organisme et générer des diarrhées aiguës. Si vous êtes en montagne, la quantité de polluants est nettement moins importante, donc, vous pouvez, à la rigueur, la faire fondre pour la boire.

Pour l’anecdote, Ann Bramley qui a grandi dans le Missouri, raconte à la radio MPR que quand elle était enfant, elle mangeait de la glace à la neige (recette) préparée par sa grand-mère. D’ailleurs, John Pomeroy, un chercheur de l’Université du Saskatchewan au Canada, déclare qu’Il est bien connu parmi les chimistes de la neige que la neige fraîche de l’Arctique se marie très bien avec le whisky single malt de 15 ans."

La neige est déminéralisée.

LOMS déconseille la consommation d’une eau qui ne contient absolument aucun minéraux. De nombreuses études ont été réalisées à ce sujet, dont une qui montre que " chez les animaux, l’eau déminéralisée entraîne une diurèse ou peut diluer les électrolytes dans l’intestin et endommager la fonction d’organes vitaux ". Des œdèmes au cerveau ont été observés sur des enfants dont toutes les boissons n’étaient préparées qu’avec de l’eau déminéralisée. Le calcium et le magnésium de l’eau douce sont essentiels pour notre corps, même s’il est clair que l’eau n’est pas la seule source d’apport de minéraux.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK