Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les enfants ne jouent plus dehors !

-
- - © Tous droits réservés

Pourquoi les enfants ne jouent-ils plus dehors ? Les enfants passent beaucoup moins de temps à jouer dehors que ne le faisaient leurs parents ou grands-parents. Pourtant, de nombreuse études rapportent les bienfaits liés à la pratique de jeux actifs à l’extérieur.

Les enfants dehors!

De nombreuses études rapportent les bienfaits liés à la pratique de jeux actifs à l’extérieur au niveau de la condition physique, des habiletés motrices, de la socialisation, de la concentration, de la gestion du stress et de la créativité. Le fait de jouer à l’extérieur permet aux enfants de s’adonner à des activités physiques d’intensité élevée et de dépenser leur énergie.

Voici quelques facteurs expliquant pourquoi les enfants passent si peu de temps à jouer dehors :

L’obsession de la sécurité

De nombreux parents refusent de laisser sortir leurs enfants sans supervision de crainte qu’ils se blessent, se fassent kidnapper ou frapper par une voiture. Dans les faits, les risques associés à la sédentarité dépassent de beaucoup les risques d’enlèvement ou de blessure

Le manque de modèles

En servant de modèles à leur progéniture, les parents actifs physiquement contribuent à leur insuffler le plaisir de bouger. Jadis, jouer dehors était vu comme une récompense, mais de nos jours, les enfants perçoivent cela comme une punition. Bien que certains parents tentent d’inciter leurs enfants à jouer dehors " parce que c’est bon pour la santé ", cet argument s’avère inefficace. Mieux vaut miser sur le plaisir ressenti en jouant dehors!

Le manque de temps

De nombreux parents disent manquer de temps pour pratiquer des activités physiques à l’extérieur. De même, certains jeunes ont du mal à trouver le temps de jouer dehors en raison de leur agenda chargé.

Le manque d’espace

Trop peu d’enfants ont accès à de vastes espaces où jouer de façon vigoureuse.

 

UN RÉSEAU, EN WALLONIE

Répartis sur le territoire, les 11 CRIE (Centres Régionaux d'Initiation à l'Environnement) permettent à chaque Wallon de trouver des activités proches de chez lui.

Le réseau des CRIE s'efforce de proposer des activités d'éducation à l'environnement variées et de qualité, accessibles à tous ici 

La suprématie des écrans  

Plusieurs parents sont découragés en voyant leur marmaille rivée sur les écrans d’ordinateurs, de téléviseurs et de téléphones cellulaires. Selon Jeunes en forme Canada, les élèves du secondaire passent en moyenne 7 heures et 48 minutes quotidiennement devant la télé et l’ordinateur. C’est bien supérieur à la limite recommandée de deux heures par jour!

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK