Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les disputes de couple sont mauvaises pour la santé !

Les disputes de couple sont mauvaises pour la santé !
Les disputes de couple sont mauvaises pour la santé ! - © Tous droits réservés

D'après une étude réalisée par des psychologues des universités du Nevada et du Michigan aux Etats-Unis, le fait de se disputer fréquemment avec son partenaire pourrait avoir un sérieux impact sur la santé. 

Durant près de 16 ans, des psychologues des universités du Nevada et du Michigan, aux Etats-Unis, ont étudié les désaccords qui survenaient au sein de 375 couples sur des sujets divers et variés comme l'argent, les enfants, la belle-famille ou encore les loisirs.  Les chercheurs ont constaté que les conflits conjugaux avaient un effet négatif sur la santé du couple et plus particulièrement sur les hommes. Les conflits au sein d'une relation peuvent provoquer de nombreux soucis de santé comme des inflammations, des problèmes d'appétit ou encore une libération accrue d'hormones du stress, qui peuvent affecter de nombreuses parties du corps, comme le cœur ou encore le système immunitaire.

Christine Reynaert, professeur en psychiatrie et psychosomatique à l'UCL : "Via les mécanismes du stress - l'adrénaline et le cortisol - il peut effectivement y avoir des répercussions sur tout l'organisme et le fragiliser... Maintenant, il y a dispute et dispute! Il y en a qui sont constructives et quand on n'est pas d'accord, il vaut mieux savoir l'exprimer. Les disputes peuvent être toxiques mais réprimer ses émotions peut être nocif également. Nous sommes deux êtres différents donc il y a forcément des désaccords mais on peut les exprimer sans se disputer et en faisant des compromis. Mais il faut faire attention au déni des émotions car c'est la répression des émotions et c'est très toxique car les hormones se retournent contre l'organisme dans ce cas-là."

Les hommes plus sensibles que les femmes ?

Les hommes souffriraient plus des disputes que les femmes d'après cette étude. Christine Reynaert explique cela par le fait que "se disputer pour les mêmes choses, c'est toxique et fatiguant pour l'organisme également mais surtout pour les hommes. Les hommes ont des difficultés à exprimer leurs émotions et à discriminer entre colère et tristesse alors que les femmes en général identifient mieux leurs émotions donc il y a un certain décalage. Maintenant, on peut aussi terminer une dispute avec humour! Ou terminer les conflits comme les bonobos - en faisant l'amour - est une façon de décharger les hormones et de créer une intimité! Et généralement, après une relation sexuelle, on est bienveillant vis-à-vis de soin conjoint. Mais là aussi, il y a une différence entre les hommes et les femmes : les hommes pensent se réconcilier en faisant l'amour, or en général, les femmes préfèrent se réconcilier avant de faire l'amour."

Le mot d'ordre : exprimer ses sentiments !

Mais la règle numéro un qui clôture ce sujet reste celle d'exprimer ses émotions afin de ne pas nuire à notre santé comme le conclut le professeur Reynaert : "Les émotions ne sont pas que psychologiques mais sont aussi dans notre corps et si elles ne sont pas bien exprimées et conscientes, les décharges d'adrénaline et de cortisol vont se retourner contre notre système immunitaire et vasculaire. Il est donc impératif d'exprimer ce qu'on ressent!"