Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les corbeaux aussi intelligents que les singes ?

Des chercheurs de l’Université d’Osnabruck en Allemagne viennent de publier les résultats d’une étude qui confirme l’intelligence remarquable des corbeaux en comparant leurs performances à celles de 106 chimpanzés et 32 ​​orangs-outans.

Les auteurs ont constaté que, dès l’âge de quatre mois, à l’exception de la mémoire spatiale, les performances cognitives des corbeaux étaient similaires à celles des singes. Pour en arriver à ces conclusions, ils les ont soumis à une série de tests concernant la place des objets dans l’espace, mais aussi à l’utilisation d’outils. Wikipédia nous apprend que " les corvidés peuvent fabriquer des outils contrairement à beaucoup d’autres animaux intelligents qui utilisent uniquement les ressources disponibles, sans chercher à les modifier. Par exemple, ils vont tordre une brindille plutôt que d’en chercher une déjà tournée de la bonne manière. De plus, les chercheurs notent que malgré l’abondance de bouts de bois et de tiges dans leur environnement, ces oiseaux transportent leurs outils (permettant d’attraper larves et insectes), plutôt que de perdre leur temps à en chercher d’autres. "

Une récente expérience britannique filmée par la BBC et relayée par France 5 nous montre l’expérience d’un corbeau qui réussit à récupérer de la nourriture en effectuant des tâches dans un ordre donné, à l'aide d'outils.

La mémoire des visages.

Une autre étude de chercheurs de l’Université de Washington à Seattle a réalisé une expérience pour démontrer que les corbeaux avaient la capacité de reconnaître les humains, de s’en souvenir et de transmettre cette information à leurs congénères. Ils ont arboré un masque en capturant, puis relâchant des corneilles qui poussaient des cris agressifs à chaque fois qu’ils revoyaient le masque et cela, encore plus de 2 ans après. Des corbeaux qui n’avaient pas participé à l’expérience apprenaient à reconnaître et éviter le personnage masqué, grâce aux informations que les corneilles leur avaient transmises.

Le corbeau qui joue et gagne au jeu du bonneteau.

Il comprend qu’un objet hors de sa vue continue d’exister, est capable de calculs élémentaires ou encore peut copier les gestes humains pour récupérer sa récompense. Petite vidéo de cette très courte expérience...

Une prouesse liée à la taille du cerveau.

Valérie Dufour, chercheuse en éthologie et évolution à Strasbourg nous dit que ces performances cognitives seraient sans doute liées à la taille de leur cerveau : " En proportion, l’aire analogue au cortex préfrontal des primates (zone de l’apprentissage et des associations) est presque aussi développée chez les corvidés que chez l’homme."

Vous saurez désormais qu’être traité de " cervelle d’oiseau " peut parfois être flatteur.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK