Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les belges adorent les coupons de réduction.

Les folders publicitaires semblent être populaires à tout âge. 91% des Belges lisent des folders publicitaires et le folder du supermarché est le plus populaire : 7 Belges sur 10 (66%) sont heureux ou très heureux le lire.

Tim De Witte, CCO BD myShopi : " L'effet d’activation du folder publicitaire sur les jeunes et les personnes âgées est similaire à bien des égards. Les folders tant papier que numériques encouragent tous les groupes d'âge à envisager des achats, à découvrir de nouveaux produits ou à naviguer sur le site web d'un magasin ou d'une marque ".

Promotions et plaisir

L'enquête de Profacts et BD myShopi prouve une fois de plus que les Belges sont des chasseurs de promo nés. Au cours des trois derniers mois, 7 Belges sur 10 (72%) ont utilisé un coupon de réduction. La majorité de ces coupons (71 %) ont été obtenus par le consommateur dans un folder publicitaire imprimé.

En d'autres termes, le folder publicitaire est une valeur sûre dans la vie des Belges et les produits qu'il contient sont plus susceptibles de figurer sur leur liste d'achats. Trois quarts des Belges (72%) restent fidèles à l'utilisation des listes de courses. Les folders publicitaires jouent un rôle important à cet égard : 4 Belges sur 5 (83%) se fient aux folders publicitaires lors de l'établissement de leur liste de courses hebdomadaire.

Nous lisons des folders non seulement pour les bonnes affaires mais aussi pour le plaisir : le facteur d'inspiration semble également devenir de plus en plus important. 2 Belges sur 5 lisent le folder publicitaire pour s'inspirer (43%) ou pour se divertir (42%).

Le folder publicitaire mène les Belges chez leur commerçant local

Des recherches antérieures de Deloitte* ont montré que les folders stimulent le commerce local dans un rayon de 20 kilomètres. La récente enquête de BD myShopi montre que la distance qu'un lecteur de folder est prêt à parcourir pour un produit dépend de son type.

Les promotions sur les achats quotidiens amènent généralement les consommateurs au supermarché régional (5 kilomètres), mais les Belges n'hésitent pas à parcourir plus de kilomètres (10 à 20 kilomètres) pour des produits moins courants, comme les vêtements ou l'électronique.

Tim De Witte, CCO BD myShopi : "Les produits tels que les vêtements, la téléphonie ou l'électronique sont très populaires en ligne de nos jours. Pour les petits acteurs locaux, il n'est pas toujours facile de rivaliser avec les différents acteurs nationaux et internationaux de l’e-commerce. Le folder est un maillon important dans le commerce local. Nos recherches montrent que le consommateur belge est prêt à parcourir une vingtaine de kilomètres pour des offres électroniques intéressantes. Cela montre que l'orientation régionale des folders publicitaires est un facteur qui lie les Belges à leurs commerçants locaux. ”

Seulement 4 % sont complètement " paperless "

Un Belge sur trois (33%) indique qu'il ne lit que les folders papier, mais les folders numériques sur ordinateur, smartphone et tablette gagnent du terrain. Un peu plus de la moitié de nos compatriotes (54 %) lisent à la fois les folders papier et numériques. Le consommateur belge opte donc pour " l'omni-channel ". Fait remarquable : 4% seulement sont totalement " paperless " et se limitent à la lecture des versions numériques des folders.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK