Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les animaux sont-ils les nouveaux bébés ?

Une tendance qui nous vient tout droit du Japon ou il est considéré comme normal de comparer son animal à un bébé. Là-bas, les animaux de compagnie occupent une place de choix, et sont d’ailleurs plus nombreux que les enfants.

Ils se retrouvent sur la moitié de nos postes et photos Instagram, dorment avec nous dans notre lit, mangent bio, nous suivent partout… Bien s’occuper de notre boule de poils semble aujourd’hui une évidence néanmoins, se comporter avec un chien ou un chat comme avec notre descendance est une pratique récente. Un nouveau statut pour les animaux qui a tout d’un symptôme générationnel et qui appartient à la génération des millénials.

Selon une étude, la plupart des Américains voient leurs animaux de compagnie comme des membres de la famille à part entière et se voient plus comme les parents de leurs animaux plutôt que leurs maîtres.

Désormais nos animaux sont traités comme des enfants.

Ils n’ont plus de noms idiots comme Fido ou Fluffy mais des noms d’humains comme Theo et Zoe.

Ce changement de statut intervient pour plusieurs raisons. En occident, les jeunes se marient de plus en plus tard et retardent donc le moment et la question d’avoir des enfants.

Un report affectif qui favorise des études plus longues, des carrières qui prennent plus de place dans la vie de chacun et des naissances beaucoup plus tardives qu’avant. Un changement de statut qui a permis à l’industrie d’en profiter largement. Aux Etats-Unis, 44 milliards de dollars sont dépensés chaque année en nourriture pour animaux, jouets et autres accessoires pour animaux.

 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK