Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La Twictée: une nouvelle forme de dictée dans les écoles

La Twictée est une dictée de 140 caractères, conformément au réseau social Twitter. Elle résulte en un processus de plusieurs épisodes et permet d’appartenir à une communauté écrivant la même dictée, partout dans le monde francophone.

Cette nouvelle forme d'apprentissage nous vient de France et commence petit à petit à apparaître chez nous. Les puristes adeptes des longues dissertations vont probablement grincer des dents mais la Twictée peut se révéler bénéfique d'un point de vue pédagogique.

Un processus en plusieurs phases

Le texte d'une Twictée ne provient pas d’un livre ou encore d’un magazine. Il est pensé par un groupe d’enseignants, "les twictonnautes", en fonction du niveau des élèves. Cette nouvelle formule se travaille avec des élèves de cinquième et sixième primaire mais peut déjà être apprise dès la première année.

Même si on s'appuie sur les codes des réseaux sociaux, la Twictée s'écrit à l'ancienne avec du papier et un crayon.

Il existe également une phase de négociation durant laquelle les élèves de la classe se regroupent par deux ou trois et comparent leurs copies. Ils les comparent ensuite avec celles d'autres élèves parfois du bout du monde.

Vient ensuite la correction. Les enfants reçoivent les textes d’une autre classe, et c’est eux qui les corrigent, entre pairs.

Une méthode controversée?

Les puristes, qui rêvent que les enfants écrivent des pages et des pages de textes littéraires pour apprendre l’orthographe, vont probablement ruer dans les brancards. Car il est vrai que lorsque l'on pointe l'impact des réseaux sociaux sur l'orthographe, il est plutôt négatif.

On les rassure ce jeudi dans Quoi de neuf? avec Samira Lkoutbi, institutrice primaire qui met en application la Twictée à l’école communale du Longchamp à Uccle.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK