Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La migration des batraciens

Le retour d’un temps plus doux et humide incite grenouilles, crapauds, salamandres et tritons à migrer vers leurs sites de reproduction.

Les batraciens quittent leur lieu d’hibernation pour aller se reproduire dans le plan d’eau où ils sont nés. Pour ce faire, ils doivent franchir bien des obstacles, dont le plus meurtrier : les routes ! Fréquentées par de nombreux automobilistes pressés, elles constituent un piège trop souvent mortel.

Face à cela, des associations  se mobilisent, entre autres. Des solutions durables pour éviter cette surmortalité sont installées, comme les tunnels appelés ‘batracoducs’ ou ‘crapauducs’, spécialement conçus pour le passage des batraciens sous les routes. Malheureusement ces procédés restent coûteux (en moyenne 225 000 euros par kilomètre) et donc difficilement généralisables.

Quotidiennement, les amphibiens sont récupérés et relâchés de lautre côté de la route. Cette méthode est évidemment gourmande en main-duvre.

A noter d'ailleurs que nombre d'associations  proposent des actions bénévoles autour de ce ‘ramassage’. C'est le cas, par exemple, de l'association Natagora  qui invite tout un chacun à participer à une de ces opérations de sauvetage.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK