Quoi de neuf ?

Plus d'infos

Il fait chaud, il fait beau : on transpire mais comment s'en sortir?

Il fait chaud, il fait beau : on transpire mais comment s'en sortir?
Il fait chaud, il fait beau : on transpire mais comment s'en sortir? - © © GeorgeRudy - Getty Images/iStockphoto

Lors d'une interview, Christophe Beaugrand (animateur télé et ancien animateur de Secret Story) dévoile la technique (pas très glamour) de Denis Brogniart, l'animateur de "Koh Lanta", pour éviter les auréoles de transpiration sous les bras : des serviettes hygiéniques. 

Le Docteur Dominique Tennstedt, dermatologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, était l’invité de Quoi de neuf? Selon lui, c'est plus un buzz qu'une véritable solution. Il vous donne quelques techniques pour diminuer la transpiration.

Les anti-transpirants

Les anti-transpirants à base de sel d'aluminium se trouvent partout, et malgré les critiques négatives du sel d’aluminium, selon le Docteur Tennstedt son efficacité est pourtant démontrée : "Les sels bouchent les terminaisons des tubes qui amènent la sueur à la peau. C'est mécanique, et une glande, dont l’extrémité est bouchée, fini par sécréter beaucoup moins de sueur."

Les techniques chirurgicales 

Ces techniques sont utilisées lors de cas extrême. En effet, il est possible de couper les nerfs qui innervent les glandes sudoripares des aisselles, c'est-à-dire les glandes responsables de la transpiration : "L'intervention est relativement lourde, et n'est pas dénuée d'effets secondaires potentiels. Je ne la recommande donc pas trop." explique Dominique Tennstedt.

Le botox

Une dernière technique, un peu plus coûteuse, mais qui obtient un résultat très positif, est celle de l'injection locale de toxines botuliques : le botox. Les toxines paralysent les nerfs qui innervent les glandes : "Comme elles ne sont plus stimulées et bien elles ne produisent plus." explique le Docteur Tennstedt. En moyenne, les injections doivent se faire tous les neuf mois, Dominique Tennstedt rajoute que, même si les injections sont arrêtées, il y a tout de même une diminution de la transpiration : "La transpiration va revenir, mais avec les injections de botox, les glandes, n'étant plus sollicitées pendant plusieurs mois, sont fatiguées et transpirent moins d'elles-mêmes.