Quoi de neuf ?

Du lundi au vendredi de 09:00 à 11:00 sur Vivacité

Plus d'infos

C'est "Happy Hours" aux supermarchés de Bruxelles, objectif : zéro gaspi!

L'application "Happy Hours Market" est sur le point de sortir un nouveau concept à Bruxelles : proposer des invendus proches de la date de péremption et les revendre à 50 % du prix d'origine. 

Chaque année en Europe, quelque 90 millions de tonnes de nourriture consommable sont gâchées. La Belgique fait partie des plus gros gaspilleurs avec, en moyenne, 345 kilos de nourriture jetée par an et par personne. Nous nous situons donc en bout de classement... 

Ludovic Libert et Aurélien Marino ont décidé de trouver une solution aussi bénéfique pour le commerçant que pour la population : une application ! Le but est donc d'aller vers 20 h dans les magasins partenaires récupérer les invendus, les poster sur l'application, et que les clients choisissent les aliments qui les intéressent et les glisse dans leur panier virtuel. Les clients viendront récupérer leurs marchandises le soir même à un point de rendez-vous avec le camion frigorifique. 

Diminuer et budget et gaspi !

L'offre en magasin est bien plus grande que la demande, on le sait. Alors pour éviter qu'un trop gros du budget ne passe dans une alimentation qui sera peut-être jetée, les deux jeunes entrepreneurs ont décidé de mettre en place l'application "Happy Hours Market" : "On s’est dit qu’il était temps d’agir d’autant plus qu’une grosse partie du budget part dans l’alimentation [...] Cela va permettre de réduire le budget alimentaire mais aussi permettre de lutter contre le gaspillage...", explique Ludovic Libert. 

Un projet qui est en route depuis des mois et qui prend petit à petit plus d'ampleur : " Nous avons plus d’une vingtaine de magasins partenaires, ce qui est beaucoup pour commencer [...] On a constaté que, en terme d’image, cela peut être bon pour les magasins, tant les grandes chaines que les magasins de proximité, de participer au projet. D’autant plus qu’ils reçoivent une contribution de ce qui est vendu."

Une application simple qui vous propose de mettre dans votre caddie virtuel les aliments qui vous intéressent : "Tout le monde y a accès mais l'objectif est de permettre une réduction budgétaire pour les courses et ainsi permettre à des gens qui n’ont pas toujours le budget de pouvoir manger de la qualité tous les jours."

La phase test du mois d’août étant concluante, l’application devrait voir le jour d'ici fin 2018, et sera d'abord opérationnelle sur la commune d'Ixelles. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK