On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Une détox de 2 jours sans smartphone : on a testé

Vous êtes hyper-connecté ? Accroché à votre écran et surtout à votre smartphone ? Vous êtes joignable à tout moment du jour et de la nuit ? Vous pensez que la nomophobie vous guette ? Pour en avoir le cœur net, vous pouvez tenter vous en passer pendant 2 jours. Impossible ? Roxane, la stagiaire d'On n'est pas des pigeons a tenté l'expérience et nous raconte son vécu.

"J'ai essayé de vivre deux jours sans smartphone, et je dois avouer que ça n'a pas été chose simple! Et comme l’utilisation du smartphone n’est pas la même selon qu’on soit en semaine et le week-end, j’ai testé l’expérience le vendredi et le samedi. C’est là que je me suis rendu compte des petits réflexes que j’ai au quotidien avec mon smartphone, et à quel point il m’est utile." confie-t-elle. En effet, beaucoup de petites choses ont dû changer dans son quotidien : "D’abord, mon réveil, c'est mon smartphone, alors je suis revenue aux bonnes vieilles méthodes et j'ai sorti mon vieux radio réveil."

Dès le matin

"En me réveillant par exemple, j'allume mon téléphone et je regarde les dernières actualités, j'ouvre l'application Facebook, je lis mes messages... eh bien là, c'était exclu. En sortant de chez moi, j'ai l'habitude de regarder les horaires de bus sur mon smartphone. Du coup, j'ai dû me contenter des horaires à l'arrêt de bus ! J’aime aussi prendre des photos, et sans mon appareil photo ni mon smartphone, je pouvais oublier..." regrette-t-elle. "Mais ce qui a été le plus difficile sans smartphone a été de m'organiser, que ce soit le vendredi ou le samedi..."

Une organisation à réinventer

"Quand vous avez des rendez-vous prévus mais que vous ne pouvez ni recevoir ni envoyer de sms, que vous ne pouvez pas appeler untel même sur un fixe parce que vous ne connaissez pas son numéro par cœur, ce n'est pas évident du tout. Aussi, je tiens toujours une to do list dans mon smartphone pour ne pas oublier mes tâches, mes rendez-vous, et je dois dire que j'ai été un peu perdue sans ma petite liste, j'ai même oublié quelqu'un !" confie Roxane.

Comment faisait-on avant ?

Même si elle conçoit sans difficulté que le monde ait pu fonctionner sans soucis sans smartphone, elle considère qu'aujourd'hui c'est mission impossible : "Parce que si vous décidez de vivre sans smartphone, ce n’est pas forcément le cas de votre entourage et pour ma part, j’ai vraiment ressenti un décalage, notamment avec mes amis. Une fois qu’on supprime le smartphone de notre vie, on remarque tout de suite à quel point les autres l’utilisent et à quel point il est omniprésent."

Finalement, l’expérience en a quand même valu la peine : "même s’il nous facilite la vie pour plein de choses, c’est quand même bien de lever les yeux de son smartphone de temps en temps. On profite d’autant plus des bons moments."

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK