On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Succès pour l'application "Smart Drivers". L'appli pour mieux conduire!

C’est ludique, économique, cela peut empêcher les accidents de la route et ça s’appelle Smart Drivers. Toute nouvelle application lancée par l’IBSR et les assurances Baloises qui permet aux jeunes conducteurs d’analyser leur manière de conduire.

Le 12 mai dernier, l’IBSR (Institut Belge de Sécurité Routière) a lancé une application à destination des jeunes conducteurs. Elle a pour but d’analyser leurs parcours et de les noter sur différents points : vitesse, frein, utilisation du téléphone ou encore accélération. Tout est calculé et une note sur dix est donnée. Nous l’avons fait tester pendant une semaine et globalement les avis sont positifs car les personnes la trouvent ludique.

Cependant, point plus embêtant, les gens n’apprécient pas trop le côté "Big Brother", celui qui voit tout. De fait, quand on télécharge l’application, on nous demande d’autoriser l’accès à un tas de données personnelles présentes sur le téléphone. L’IBSR s’explique très bien par rapport à cela, étant donné que Smart Drivers doit analyser le comportement du conducteur, elle doit savoir s’il n’est pas pendu au bout du fil alors qu’il conduit.

Benoît Godart, porte-parole de l’IBSR, a accepté de répondre à toutes nos questions.

Combien de personnes ont déjà téléchargé Smart Drivers depuis le lancement?

" Vendredi à la mi-journée, nous étions plus de 7 000 utilisateurs qui avaient, à ce moment-là, effectués plus de 11 000 trajets. Ils avaient fait un total de 70 000 kilomètres. "

Pensez-vous que ça va vraiment forcer les jeunes à rouler plus prudemment? Est-ce qu’au bout d’un moment ils ne vont pas se lasser de cette application?

" Non je ne pense pas. Le but n’est pas uniquement d’enregistrer leur trajet, c’est plutôt de les accompagner du début jusqu’à la fin. Ce qui fonctionne aussi très bien sur la plateforme Smart Drivers ce sont les vidéos où le jeune peut voir comment on fait pour se garer, pour un créneau. Une sorte de tutoriel, car nous nous sommes rendu compte, suite à un sondage, que c’est la manœuvre qui refroidit le plus les jeunes. Il y a également des conseils purement pratiques ou des informations juridiques. "

Vous savez tout de tout le monde avec cette application?

" Oui et c’est ça le but de la géolocalisation. Le système ne pourrait pas vérifier vos freinages, vos accélérations s’il ne sait pas où vous vous trouvez. Evidemment, comme toutes les applications basées sur la géolocalisation, l’IBSR est tenu au respect de la vie privée et ces données nous les gardons uniquement pour nous. "

Vous n’avez pas peur que les jeunes soient encore plus amenés à prendre leur téléphone au volant vu que le smartphone sera en route et l’appareil à proximité?

" En fait, vous ne devez rien faire. Si vous avez votre GSM dans votre poche et que vous démarrez, l’application se met toute seule en route. Maintenant, il est vrai aussi que dans d’autres enquêtes, nous avons vu que pour un jeune sur cinq il est vraiment difficile de ne pas utiliser son GSM au volant. C’est la raison pour laquelle nous avons fait en sorte que l’utilisation du téléphone soit vérifiée par l’application. "

Bien évidemment, Smart Drivers n’est pas accessible qu’aux jeunes …

Tout le monde, peu importe l’âge, peut télécharger l’application sur Android ou sur IOS.

 

L'article original est à lire sur RTBF INFO...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK