On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 11:00 à 13:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les sulfites : coupables ou victimes de nos "gueules de bois"?

Ces derniers temps on accuse le sulfite, ou plus simplement le soufre, présent dans le vin d’être responsable de nos maux de tête le lendemain après consommation. Mais, est-ce vrai? Ne s’agit-il pas d’un nouveau " phénomène de mode " nous poussant à acheter des vins dits naturels et sans sulfites?

Le sulfite est cet élément chimique que l’on rajoute dans les bouteilles de vin pour permettre une meilleure conservation. Il est également présent dans de nombreux produits alimentaires comme les fruits secs qui peuvent en contenir jusqu’à 1000mg/kg. En Belgique, il existe des dispositions légales, se référant aux normes européennes, empêchant les viticulteurs d’en abuser. Mais est-ce bien eux qui nous provoquent cette célèbre gueule de bois que personne n’apprécie … Fabrizio Bucella, œnologue, a accepté de nous éclairer sur le sujet.

Est-ce que les sulfites dans le vin pourraient être les coupables de nos maux de tête ?

" La question me semble plutôt controversée … Si je devais donner une réponse elle serait plutôt négative. J’ai encore consulté, pour un travail de fin d’étude ce week-end, la base de données scientifiques et je n’ai trouvé aucun article vraiment abouti sur le sujet. Par contre, la question du vin comme allergène est extrêmement bien discutée et ce qui est étrange c’est qu’on aurait tendance à dire que c’est plutôt le vin rouge qui serait concerné. "

C’est plutôt un phénomène de mode pour l’instant ce fameux vin " sans sulfites ", en quoi est-il meilleur pour la santé ?

" Si on boit un vin qui ne contient pas de sulfite c’est sûr que ce n’est pas moins néfaste pour la santé ! A la défense des sulfites, ce sont les seuls qui sont indiqués sur les étiquettes des composants du vin, les autres, on n’en parle pas. "

Est-ce qu’en Belgique, il existe des normes légales par rapport à la quantité de sulfite ajouté dans le vin ?

" Oui les normes qu’on a en Belgique sont exactement celles de l’Union Européenne. On a donc des quantités limitées à 160 mg par litre pour les vins rouges et ça peut aller jusqu’à 400mg/litre pour les vins blancs liquoreux. "

Pourquoi on ajoute du sulfite dans le vin ?

" Pour deux raisons, premièrement pour leurs effets protecteurs par le processus d’oxydation. Ils vont protéger le vin et l’empêcher de s’oxyder. Et deuxièmement pour leurs propriétés antibactériennes. On utilise des sulfites à plusieurs étapes lors de la vinification notamment lorsque le vin est pressé. Si on ne met pas de sulfite dans le vin, c’est un risque, il pourrait avoir un potentiel de conservation moins important. "

Si les sulfites ne sont pas les coupables que nous recherchons, existe-t-il d’autres composants qui pourraient avoir comme effets secondaires, la migraine ?

" On parle des polyphénols et des tanins. Ils peuvent être en effet, les coupables. Certains parlent également d’une certaine forme de réaction à l’éthanol, la molécule d’alcool. Il peut y avoir d’autres circonstances physiologiques ou psychologiques particulières en cause, manque de sommeil ou stress par exemple. "

C’est peut-être tout simplement l’abus d’alcool qui nous donne ces migraines le lendemain … Quoi qu’il en soit, les sulfites ne sont pas spécialement bons pour la santé. Mais, quand on tente de vous vendre un vin sans sulfite en prétextant qu’il ne vous donnera pas mal de tête, méfiez-vous, ce n’est pas forcément vrai.

 

L'article original est à lire sur RTBF INFO...