On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 11:00 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les brosses lissantes chauffantes sont-elles efficaces?

La nature est mal faite. Les femmes, tout comme les hommes, qui ont une chevelure bouclée aimeraient l'avoir lisse… et inversement. Dans la jungle du lissage capillaire, il existe notamment ces brosses lissantes chauffantesIl y en a de tous les prix. Les vidéos sur le net parlent de brosses miraculeuses mais comme nous sommes curieux, nous avons décidé d'en tester quelques-unes.

Certains disent qu'elles pourraient remplacer le brushing chez le coiffeur… C'est pourquoi nous avons décidé d'en tester quatre dont les prix varient de 15 à 60 euros: AEG – Okoia – Remington – Babyliss. Elles sont toutes fabriquées en Chine. Certaines coûtent même 200 euros (Dafni). Nous avons demandé à deux coiffeurs, Christine et Julien, de lisser les cheveux de quatre téléspectatrices qui venaient de Mons, Charleroi, Liège et Bruxelles.

Résultats?

Sachez que la brosse la moins chère, la AEG à 15 euros, ne chauffait pas assez, et que les deux plus chères, la Remington à 50 euros et la Babyliss 60 euros, sont trop carrées pour bien lisser les mèches près de racines. La Babyliss faisait aussi un drôle de bruit. Victoria a vraiment eu peur d'un bug électrique. Nathalie, avec cette brosse aussi, était inquiète car il y avait beaucoup de fumée qui sortait de sa chevelure…

Les deux coiffeurs ont préféré celles à 29 euros, la Okoia, même s'ils avouent qu'ils préfèrent leur brosse et leur sèche-cheveux pour lisser. Seule Victoria, une de nos testeuses, en achèterait. Les trois autres, Wendy, Nathalie et Priscillia ne débourseraient pas un penny pour ce genre de brosse.

Ces brosses n'ont pas fait l'unanimité dans notre test

Certaines brosses chauffent jusqu'à 230°C et ce n'est pas nécessaire de monter ces brosses à cette température car un cheveu change de structure déjà à partir de 170°C. La fumée qui sort des cheveux selon le mode d'emploi de ces brosses à lisser chauffantes dit que c'est "l'humidité du cheveux, ou du sébum ou encore des restes de produits capillaires"… Le dermatologue spécialiste du cheveu, Pierre Verreken, nous dit franchement que cela peut être aussi le cheveu qui brûle : "A 200°C, les cheveux fins brûlent et le cuir chevelu aussi..." Attention danger!

Autres (mauvais) plans?

Il existe une sorte de fer à repasser, le fer à lisser vapeur – qui coûte entre 30 et 250 euros et dessèche moins les cheveux. Beaucoup de coiffeurs les utilisent mais là aussi attention à la température!

Il y a aussi les versions lissage semi-permanent que l'on fait chez les professionnels. Le lissage brésilien, le plus connu, qui tient trois-quatre mois. Il consiste à détendre la fibre capillaire avec de la kératine. Le tombé est naturel. Il coûte entre 60 et 300 euros, parfois plus si vos cheveux sont très longs. Le désavantage c'est qu'on a l'impression d'être asphyxié. Le vrai danger est la qualité des produits utilisés. En effet, la kératine ne doit comporter que 0,2% de formaldéhyde. Malheureusement, il se trouve que ce taux n’est pas toujours respecté. En cas d’inhalation prolongée, le formaldéhyde peut être cancérigène pour les humains.

Il y a le lissage japonais qui lui change complètement la structure du cheveux, il tient plus longtemps, six mois. Cela dure trois à six heures … Cela coûte un pont, entre 300 et 800 euros. Le produit lissant est fait à base de protéines de soie mais contient aussi de la chimie et au final vos cheveux sont comme des baguettes. Une méthode radicale. Tellement radicale que certaines perdent leurs cheveux. A éviter si votre chevelure est fragile.

Bons plans?

Voici quelques techniques de lissages sans produits chimiques et sans chauffer votre tignasse, à faire soi-même mais qui prennent un peu de temps…

La méthode de nos mamies: l’enroulement sur bigoudis. Plus ils sont gros, mieux c'est! Vous les serrez bien sur le crâne et vous laissez sécher naturellement vos cheveux.

Le plaquage mexicain que l'on appelle aussi le Wrap. Un peu comme les vieux Monsieurs qui cachent leur calvitie. Vous devez enrouler vos cheveux mouillés sur un seul coté de votre tête... et vous mettez un foulard, vous laissez sécher toute la nuit et le lendemain les cheveux sont plus raides, mais pas tout a fait raides.

Et puis, il y a une méthode ancestrale qui vient d'Algérie: le Kardoun. C'est une sorte de ruban mais on peut utiliser aussi un vieux bas collant. Vous les lisser, faites une queue de cheval sans trop serrer et enrouler vos cheveux. Veillez à bien serrer. Arrivé en bas de la queue-de-cheval, on maintient le collant avec un élastique. Le lendemain, les cheveux sont détendus et lisses

Cela dit, bonne nouvelle: la mode revient aux chevelures naturelles, c'est le retour des boucles naturelles!

 

L'article original est à lire sur RTBF INFO...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK