On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le miel utilisé dans les hopitaux!

 

Se soigner avec du miel, un remède de grand mère. Oui, mais un remède de grand mère qui a fait son entrée dans le monde hospitalier. Des pansements au miel sont en effet utilisés dans le traitement de certaines plaies, quand l'arsenal thérapeutique habituel ne donne pas les résultats escomptés.

Ces pansements au miel ont été mis au point par une société liégeoise, et sont utilisés aujourd'hui en milieu hospitalier, notamment au CHU de Liège, dans le service du Pr Nizet, chirurgien plastique. 

Le traitement de la dernière chance

Un exemple avec Francine, une patiente du Pr Nizet. Il y a quelques mois, Francine a subi une mastectomie, suite à un cancer du sein. Après l'opération un problème de cicatrisation est rapidement apparu. "Nous avons eu très très peur en post opératoire immédiat, quand on a vu la plaie", explique le Pr Nizet. "On a commencé par les traitements classiques de pommade, et ça n'évoluait pas suffisamment." Le Pr Nizet et son équipe décident alors de modifier le traitement et d'utiliser des pansements au miel - un traitement naturel, qu'ils expérimentent depuis plusieurs mois. "Cela nous a permis de sauver la situation", explique le chirurgien. La cicatrisation a enfin pu se faire, sans quoi, la patiente aurait du subir une nouvelle intervention chirurgicale. Une patiente, ravie elle aussi, du résultat. "D'autant qu'avec le miel, il n'y a aucun effet secondaire" souligne-t-elle. 

Un miel tout à fait naturel, oui mais ...

Mais qu'y a-t-il dans ces fameux pansements au miel? Et bien, du miel, rien que du miel, produit par des abeilles dans une région bien particulière des Alpes. Il s'agit donc d'un miel tout à fait naturel, comme celui que vous tartinez peut-être au petit déjeuner, à une petite différence près tout de même. C'est que ce miel-ci est stérilisé d'abord, il est aussi totalement pur. On n'y trouve pas la moindre trace d'allergènes, ni de métaux lourds, ni de pesticides, comme c'est trop souvent le cas des miels produits chez nous. Ce miel est issu de la seule fleur de châtaigner, et c'est ça le secret de son efficacité. La fleur de châtaigner lui confère en effet une composition toute particulière. Il contient ainsi des enzymes qui permettent de dégrader certaines bactéries. Il a aussi un large spectre qui lui permet d'attaquer de nombreuses bactéries. Cet effet bactéricide fait que l'on peut l'utiliser sur de nombreux types de plaies, des escarres aux pieds diabétiques, en passant pas la chirurgie vasculaire ou la chirurgie de la main par exemple. Le miel agit ainsi sur les différents stades de la cicatrisation. Une étude récente montre même que le miel agit sur l'aspect esthétique de la cicatrisation. 

Pas un remède miracle

Même s'il a fait ses preuves dans bon nombre de cas, le miel ne doit pas être considéré comme le remède à tout, précise le Pr Nizet. Il est un élément de plus dans l'arsenal thérapeutique dont dispose le corps médical pour soigner les plaies chroniques ou autres. Actuellement, son utilisation reste empirique : on essaye et on voit si ça marche. Le miel permet parfois de sortir de l'impasse. Et si jusqu'ici, le Pr Nizet n'a pas encore connu d'échec, il n'existe pas encore d'étude sur les résultats. Il s'avère aussi moins coûteux pour le patient que certains autres traitements. 

Aussi en pharmacie

Les pansements au miel ne sont pas réservés au milieu hospitalier. Ils sont aussi vendus en pharmacie, pour soigner les petits ou gros bobos du quotidien.

L'article original est à lire sur RTBF INFO : https://www.rtbf.be/info/societe/onpdp

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK