On n'est pas des pigeons

Du lundi au vendredi de 10:30 à 12:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le marché de la seconde main a le vent en poupe

Selon une étude toute récente, les articles de seconde main ont plutôt la côte pour le moment. Précisons tout de suite que l’étude dont on parle a été réalisée par trois grands acteurs de ce secteur, à savoir Troc.com, 2ème main.be et Cash converters. Et effectivement, selon cette étude, au cours de ces douze derniers mois, 37% des Belges ont acheté un article en seconde main.

Le prix moins élevé, c’est évidemment ce qui pousse tous ces Belges à acheter du seconde main. Dans 3 cas sur 10 seulement, la dépense a dépassé la barre des 100 euros. Mais il y a d’autres raisons : certains aiment chiner, d’autres sont plutôt à la recherche d'un article original. Dernier argument en faveur de ce type d’achat : c’est qu’on s’inscrit dans une démarche de recyclage, donc on pollue moins et on ne participe pas à cette économie de la possession à tout prix.

Qu’est-ce qu’on achète essentiellement en seconde main ?

En premier lieu, des livres et des bandes dessinées. En deux on trouve des vêtements, en trois des articles de décoration. Ensuite viennent les meubles, les jouets, le matériel électronique, les articles de sport, les jeux vidéo. Étonnamment, on ne retrouve pas les voitures dans le classement, parce qu’on est quand même nombreux à acheter une voiture d’occasion. Pour info : en 2014, plus de 738000 voitures d’occasion avaient été immatriculées.

Les vêtements en seconde main, c'est pas un peu vieillot ?

Au contraire, c'est même plutôt tendance. A Bruxelles, pas mal de magasins se sont spécialisés dans le vintage ou alors dans la mode de luxe à petit prix. Et puis quand vous avez un bébé et qu'il ne porte un vêtement que trois mois maximum, le seconde main, c'est une bonne affaire.

Internet, roi de la seconde main

45% des acheteurs de seconde main se sont rendus sur un site de petites annonces. Mais ils sont quand même 42% à s’être rendu dans un magasin de seconde main. Après, il y a tous ceux qui vont dans les brocantes. Mais ça, c’est surtout quand il fait beau.

Quid de la garantie légale ?

Même pour les articles de seconde main, il existe une garantie légale. Par contre, elle ne sera pas de deux ans comme les articles neufs. Ainsi, pour les biens d'occasion, la garantie légale s'élève à un an maximum.

Article original à retrouver sur RTBF/INFO...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK